crédits : serge jordan

Comptant aujourd’hui environ 1,5 million de salariés, le secteur de la logistique échappe à la crise et continue de recruter. L’Hexagone compte pas moins de 78 millions de m² d’entrepôts et de plateformes logistiques destinés au stockage de produits. À l’ère où le secteur du e-commerce continue de progresser, cette branche a constamment besoin d’une nouvelle main-d’œuvre.

La logistique : une branche indispensable de toute entreprise

Étant donné qu’elle fait la liaison entre la production et la distribution, la logistique se révèle indispensable dans presque tous les secteurs d’activité.

Cette affirmation est d’autant plus valable aujourd’hui, alors que de plus en plus de personnes se tournent vers le e-commerce. La crise a largement contribué à ce succès. La logistique regroupe de nombreuses compétences pour :

  • gérer les opérations de stockage,
  • traiter les commandes,
  • emballer les produits,
  • étudier les moyens de transport appropriés,
  • expédier les colis,
  • organiser les trajets.

C’est donc aujourd’hui un secteur en pleine expansion, et cette tendance n’est pas près de s’arrêter, à en croire les prévisions de France Stratégie, un organisme d’analyse rattaché au cabinet du Premier ministre. Cela ne facilite pas la tâche des recruteurs. Il est heureusement possible de faire appel à un cabinet de recrutement dans la logistique pour se faciliter la vie et trouver des professionnels qualifiés.

Les différents métiers de la logistique

Le secteur de la logistique regroupe un grand nombre de professionnels exerçant des métiers différents, des ouvriers de la manutention aux dockers, en passant par les caristes, les magasiniers, sans oublier les agents d’exploitation des transports, les gestionnaires de stocks et les cadres de la logistique.

Les métiers les plus qualifiés sont les plus recherchés. C’est par exemple le cas des ingénieurs et directeurs logistiques, que l’on qualifie également de « supply chain managers». Il leur revient de coordonner l’ensemble de la chaîne logistique, avec ses différentes parties prenantes. Là encore, il est possible de faire appel à une agence pour l’emploi des cadres, que l’on soit candidat ou recruteur.

En raison du déséquilibre entre l’offre et la demande, ces métiers sont aujourd’hui très bien rémunérés. Il faut en effet compter environ 1 800 euros de salaire mensuel pour un manutentionnaire. Pour les cadres qualifiés, les rémunérations, déjà très confortables, risquent encore de grimper. Il est nécessaire de suivre des formations pour accéder aux métiers de la logistique, afin de suivre les progrès techniques et informatiques. De plus, le niveau de qualification demandé est passé d’un Bac Pro à un Bac +2/+3 pour les techniciens. Une licence professionnelle, un BTS ou un DUT sont tout à fait adaptés.

Les enjeux de la logistique

La logistique tient un rôle clé dans toute entreprise. Elle améliore en effet la coordination des services de l’entreprise entre eux pour gagner en compétitivité. Elle optimise également leur efficacité pour un but commun : la satisfaction du client.

Ainsi, la logistique est aujourd’hui utilisée comme un véritable avantage concurrentiel pour se démarquer des autres acteurs de son secteur. Au fil des années, elle s’est développée pour devenir une filière à part entière de l’entreprise. Il existe aujourd’hui dans la plupart des grandes structures une direction logistique, afin de mieux organiser et gérer les flux de produits, de stocks, de matières premières ou encore de déchets qui y transitent au quotidien.

Une optimisation du processus et des opérateurs fiables et compétents permettent de gagner du temps, mais aussi de l’argent à l’entreprise. Les retards, les ruptures de stocks ou encore les problèmes de coordination, sources de pertes d’argent importantes, peuvent ainsi être évités. Une efficacité optimale et la maîtrise des coûts (coûts d’approvisionnement, coûts d’acheminement, coûts de production, coûts de stockage) ne peuvent que soutenir l’entreprise dans son développement.

Encore faut-il que cette branche dépasse certains a priori. En effet, c’est encore un secteur essentiellement masculin, même chez les cadres. Cette situation contribue à la difficulté de recrutement pour les entreprises.

Logistique : un secteur en pleine mutation

La supply chain a tendance à se digitaliser. En effet, de plus en plus de matériel informatique est utilisé tout au long de la chaîne logistique, avec des logiciels de gestion intégrée, des outils de géolocalisation, ou encore des robots de palettisation. Tous ces outils ont vocation à améliorer l’efficacité et à augmenter la rapidité du processus, mais aussi la traçabilité des produits.

Le personnel doit être formé à ces évolutions. Pour s’assurer d’avoir un personnel qualifié, il est conseillé de se tourner vers un cabinet de recrutement spécialisé dans ce secteur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.