Le trans-resvératrol, a-t-il sa place parmi les compléments alimentaires ?

Peut-être que vous avez déjà entendu parlé du trans-resvératrol dans la gamme des compléments alimentaires. Mais est-ce vous savez pour autant ce que c’est et ce pourquoi on l’utilise ? Là est tout l’objet de notre article, vous informer sur le produit et ses effets sur la santé.

Le trans-resvératrol se produit naturellement dans le raisin et les arachides, ainsi que dans un certain nombre de plantes comme l’eucalyptus et le mûrier. Les plantes synthétisent le trans-resvératrol de façon optimale lorsqu’elles sont soumises à des agressions comme la sécheresse, la salinité des sols ou une attaque de microbes pathogènes. Il s’agit en fait d’un isomère (structure moléculaire) du resvératrol. Le cis-resvératrol étant l’autre.

Aujourd’hui, ce polyphénol de la nature se démarque parmi les produits nutraceutiques par sa grande capacité à diminuer le risque de maladies chroniques.

Le trans-resvératrol, l’atout santé de l’avenir

Le trans-resvératrol présente plusieurs activités biologiques bénéfiques pour la santé. Les plus promues par la recherche scientifique sont ses propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires, anti-cancérigènes, ou encore inhibitrices de l’agrégation plaquettaire. Découvrons ces propriétés qui ont fait du trans-resvératrol un complément alimentaire de choix.

Le trans-resvératrol diminue le stress oxydatif

Le stress oxydatif est un déséquilibre entre la production de radicaux libres et la capacité de l’organisme à contrer leur propagation grâce aux antioxydants. Le trans-resvératrol réduit le stress oxydatif par la neutralisation des radicaux libres. S’ils ne sont pas contrôlés, ces radicaux peuvent alors endommager les membranes cellulaires et les tissus de l’organisme. Ceci cause alors l’apparition prématurée de maladies dégénératives liées au vieillissement.

Par ailleurs, il est connu que la pratique d’une activité physique intense accroît la consommation d’oxygène. Ce qui augmente la production de radicaux libres. Lorsque la défense antioxydante est insuffisante, le stress oxydatif s’enclenche et la capacité de récupération après l’effort diminue. Un apport exogène en trans-resvératrol présente alors des effets bénéfiques sur la force musculaire, la motricité et l’oxygénation des cellules et la récupération après l’effort.

Lutte contre le vieillissement

Le trans-resvératrol est unique dans la mesure où, contrairement aux autres antioxydants, il est capable de franchir la barrière hémato-encéphalique pour protéger le cerveau et le système nerveux. Il est également capable d’augmenter le flux sanguin irriguant le cerveau, gagnant de ce fait le titre de complément alimentaire neuroprotecteur.

De plus, il est un fait que le cerveau rétrécit avec l’âge. Ce rétrécissement augmente le risque de développer des maladies cognitives comme l’Alzheimer, la maladie de Huntington et de Parkinson. Le trans-resvératrol peut réduire la taille et le nombre de dépôts de plaques protéiques responsables de ce rétrécissement. Il diminue également les toxines neurodégénératives. Ce qui augmente son effet antioxydant et neuroprotecteur sur l’organisme.

Améliore la santé cardiovasculaire

Etant un puissant antioxydant, le resvératrol réduit le risque de dépôt de plaques graisseuses dans les vaisseaux sanguins ; phénomène connu sous le nom d’athérosclérose. Ceci a tendance à réduire la pression artérielle. En effet, le trans-resvératrol stimule les canaux potassiques et augmente ainsi la production d’oxyde nitrique pour provoquer la dilatation des vaisseaux sanguins. Une amélioration du transport des oxydes dans le corps s’en suit et une endurance accrue ainsi qu’une résistance à la fatigue se manifestent. De plus, ce polyphénol a une activité bénéfique sur le métabolisme des lipides et du glucose chez les personnes diabétiques.

Etant donné que le raisin contient du resvératrol, il se peut que vous ayez entendu parlé des bienfaits que peut avoir le vin rouge, qui est riche en antioxydants.

Combat le cancer

Le trans-resvératrol procède comme un agent chimio préventif contre le cancer. Il agit sur l’apoptose cellulaire, l’anti-prolifération et l’anti-inflammation. Ces propriétés empêchent la croissance des tumeurs par l’inhibition d’enzymes spécifiques à différents stades de progression du processus de cancérogenèse. Ses effets synergiques prouvés avec d’autres médicaments contre le cancer suscitent de plus en plus l’intérêt des chercheurs.

Le trans-resvératrol a également un effet au niveau des mitochondries. Ces dernières sont non seulement des producteurs d’énergie, mais aussi des précurseurs clés qui contrôlent les processus métaboliques quotidiens. Lorsque les radicaux libres se produisent de façon excessive, les mitochondries créent un stress oxydant. Ce dernier empêche les antioxydants de protéger le corps correctement contre le cancer. Le resvératrol, sous sa forme active, réduit les espèces réactives de l’oxygène qui contribuent à l’instabilité génomique mitochondriale ; notamment en agissant sur la protéine sirtuine 1(SIRT-1) ; une protéine clé impliquée dans les phénomènes d’inflammation, de survie et de prolifération cellulaire.

…et régule les niveaux d’œstrogène

Enfin, cette molécule agit sur les niveaux d’œstrogène en régulant le système endocrinien réguler pour maintenir des cellules équilibrées dans le corps. Ceci permet d’éviter ainsi le développement de cancers (du sein notamment).

Chez les hommes, le resveratrol favorise l’augmentation de la testostérone en inhibant le processus de conversion de la testostérone en œstrogènes.

Après toutes ces explications, nous pouvons donc affirmer que le trans-resvératrol a bel et bien sa place parmi les compléments alimentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.