30.7 C
Paris
samedi 20 juillet 2024
AccueilEconomie - FinanceLes avantages d'un plan de trésorerie glissant pour la gestion financière

Les avantages d’un plan de trésorerie glissant pour la gestion financière

Date:

Articles en Relation

Expert dans le rachat de bijoux en or

Le marché du rachat de bijoux en or connaît...

Pourquoi l’assurance responsabilité civile est-elle indispensable ?

L'assurance responsabilité civile est souvent perçue comme une simple...

L’aménagement de la salle informatique

La planification d'une salle informatique est cruciale pour le...

Dans le monde des affaires, la gestion financière est un enjeu crucial pour assurer la pérennité et le succès d’une entreprise. Parmi les outils permettant d’optimiser cette gestion, le plan de trésorerie glissant se distingue par ses nombreux avantages.

Qu’est-ce qu’un plan de trésorerie glissant ?

Le plan de trésorerie glissant est un outil de gestion financière qui consiste à prévoir et suivre l’évolution de la trésorerie d’une entreprise sur une période donnée, généralement de 12 mois. Contrairement à un plan de trésorerie classique, qui se limite à une vision annuelle, le plan de trésorerie glissant est mis à jour régulièrement (chaque mois ou trimestre) et permet ainsi d’ajuster les prévisions en fonction des variations constatées dans les entrées et sorties de fonds.

Une meilleure anticipation des besoins en trésorerie

L’un des principaux avantages du plan de trésorerie glissant est de fournir une vision à court terme plus précise de la situation financière de l’entreprise. En mettant à jour régulièrement les données, il permet d’anticiper les éventuels problèmes de liquidités et de prendre des mesures adaptées.

Éviter les périodes creuses et les agios

La mise en place d’un plan de trésorerie glissant permet notamment d’identifier les périodes creuses au cours desquelles les entrées de fonds sont insuffisantes pour couvrir les dépenses. Cette identification précoce des besoins en trésorerie permet d’éviter les découverts bancaires, ainsi que les frais et les agios qui y sont associés.

Limiter les risques de défauts de paiement

Le suivi régulier de la trésorerie grâce au plan glissant est également un bon moyen de limiter les risques de défauts de paiement. En effet, en connaissant avec précision ses besoins en liquidités, l’entreprise peut mettre en place des actions pour récupérer rapidement les créances clients et éviter ainsi les impayés.

Un pilotage de la gestion financière plus adaptée

En offrant une vision à court terme plus précise et réactive de la situation financière, le plan de trésorerie glissant facilite également la prise de décisions stratégiques concernant la gestion de l’entreprise.

Une meilleure allocation des ressources

Grâce à une meilleure visibilité sur les besoins en trésorerie, l’entreprise peut optimiser l’allocation de ses ressources financières et prendre des décisions éclairées quant aux investissements à réaliser ou aux financements à solliciter.

Un suivi rigoureux des objectifs financiers

Le plan de trésorerie glissant permet également un suivi plus rigoureux des objectifs financiers de l’entreprise. En mettant à jour régulièrement les données, il est possible d’évaluer l’efficacité des actions mises en place pour atteindre ces objectifs et d’ajuster si nécessaire la stratégie.

Comment mettre en place un plan de trésorerie glissant efficace ?

Pour tirer pleinement profit des avantages du plan de trésorerie glissant, voici quelques conseils pour sa mise en place :

  1. Déterminer les besoins et les ressources de l’entreprise : Pour établir un plan de trésorerie glissant, il est indispensable de disposer d’une connaissance précise des besoins en liquidités de l’entreprise ainsi que des ressources disponibles (fonds propres, crédits bancaires, etc.).
  2. Établir un échéancier des entrées et sorties de fonds : Le plan de trésorerie glissant doit prendre en compte l’ensemble des flux financiers prévus sur la période considérée, qu’il s’agisse des encaissements clients, des dépenses courantes ou des investissements programmés.
  3. Mettre à jour régulièrement les données : L’efficacité du plan de trésorerie glissant repose sur une mise à jour régulière des données, afin d’ajuster les prévisions en fonction des variations constatées dans les flux financiers.
  4. Impliquer l’ensemble des acteurs concernés : La mise en place d’un plan de trésorerie glissant doit être accompagnée d’une communication adaptée auprès des différents services de l’entreprise (comptabilité, achats, ventes, etc.) afin de les impliquer dans la démarche et de favoriser leur adhésion.

En somme, le plan de trésorerie glissant est un outil de gestion financière particulièrement efficace pour anticiper les besoins en liquidités, éviter les agios et les défauts de paiement, et piloter avec précision la stratégie financière de l’entreprise. Sa mise en place requiert toutefois une connaissance approfondie des ressources et des flux financiers, ainsi qu’une implication des différents acteurs concernés.

- Publicité -

Dernières Actualités

Les mécennes

Astuce :