Vous souhaitez créer un site esthétique et harmonieux, ergonomique et stable, en vue d’ouvrir votre blog ou bien de doter votre entreprise, votre activité, votre association d’un portail numérique ? En soi, il n’y a rien de bien sorcier pour créer un site internet, mais il convient de respecter quelques étapes pour s’assurer d’un résultat digne de ce nom.

# 1 : lister ses besoins

Les moyens à mettre en œuvre seront différents en fonction de votre projet. La première chose à faire est donc de répertorier vos objectifs.

Entre d’abord en ligne de compte votre budget : celui-ci vous permettra de déterminer un plafond à ne pas dépasser dans la souscription d’une offre d’hébergement, entre autres.

Ensuite, définissez le type de site Internet dont vous avez besoin. Les solutions disponibles sur le web clefs en main seront différentes selon que vous ouvrirez une e-boutique ou un portail d’actualités (par exemple). Cette étape vous permettra de déterminer le CMS qui est fait pour vous. La plupart du temps, le choix se fera entre Drupal, PrestaShop, Joomla et – bien sûr – l’incontournable WordPress (solution gratuite, en dehors de différentes options), largement plébiscitée par les webmasters.

# 2 : réserver son nom de domaine

Il existe différentes manières de propulser gratuitement son blog sur le net. Toutes ne permettent toutefois que l’obtention d’un sous-domaine (x.wordpress.com ou y.skyrock.fr par exemple), ce qui ne fait jamais sérieux. Un véritable site web, qui respirera la fiabilité et emportera l’engagement des internautes, se doit de disposer de son propre nom de domaine.

Les pages se multiplient de jour en jour sur le web, si bien que de très nombreux noms de domaine efficaces et percutants sont déjà pris. Ne perdez donc pas de temps pour trouver et acheter le vôtre ! L’essentiel est qu’il renvoie directement à la thématique du site projeté et qu’il ne soit pas trop long. Il faut également faire attention à son extension : .fr, .com ou .ovh entre autres possibilités.

# 3 : souscrire à une offre d’hébergement

Si vous désirez propulser sur Internet un site de recettes de cuisine avec beaucoup d’illustrations de qualité, il vous faudra un hébergement jouissant d’une mémoire relativement importante. Sachez que la plupart du temps il est possible, chez les grands hébergeurs tels qu’OVH, de passer d’une offre inférieure à une offre supérieure (naturellement plus onéreuse) au cours de la vie d’un site, quand son succès sera au rendez-vous et que ses besoins en disque dur augmenteront.

Veillez également à la RAM de votre solution d’hébergement : la bande passante disponible aura un impact sur le temps de chargement de vos pages, et donc sur la bonne visibilité et lisibité de vos articles. Sachez que de nombreux internautes ferment leur onglet quand un contenu tarde trop à s’afficher…

# 4 : installer son site

Tout le reste étant prêt, vous pouvez installer le module de votre choix sur votre hébergement. Les fournisseurs comme OVHcloud permettent une installation en un clic extrêmement pratique. Ensuite, depuis votre CMS WordPress (si vous avez fait ce choix), vous pourrez facilement et en toute intuitivité sélectionner votre thème et paramétrer différentes préférences visuelles ou pratiques.

En cas de pépin, vous pouvez généralement compter sur les services clients et de maintenant de votre prestataire, et bénéficier de sauvegardes automatiques.