Tout savoir sur l'assurance dommage ouvrage clos couvert

L’assurance dommage hors d’eau hors d’air ou l’assurance dommage ouvrage clos couvert est un contrat permettant au propriétaire qui n’a pas une connaissance poussée en étude de sol et une maîtrise d’œuvre en mission complète de protéger son futur logement ou les travaux d’extension ou de rénovation de sa maison.

 

L’assurance dommage ouvrage clos couvert indispensable

En Hexagone, la loi 78-10 exige au maître d’ouvrage de souscrire une assurance dommage ouvrage pour garantir la construction pendant 10 ans. La compagnie d’assurance impose que l’ensemble des travaux soit fait par des professionnels assurés en décennale et interdit au maître d’ouvrage d’intervenir dans la construction. Ainsi, si vous avez décidé de participer aux travaux de seconde œuvre, aucune compagnie ne vous proposera une telle assurance parce qu’elles exigent une maîtrise d’œuvre complète. Mais même si vous n’avez pas cette qualification, vous pourrez contracter une garantie dommage ouvrage partiel. Toutefois, demandez au préalable à votre banque si elle accepte cette assurance qui ne couvre que le clos-couvert. Vous pourrez souscrire à cette assurance avant le commencement des travaux ou pendant la réalisation du chantier, par exemple à la fin du hors d’eau hors d’air, car son intérêt est d’assurer un dédommagement en cas de sinistre de nature décennale après la fin du chantier. Il faut approcher un expert dans le domaine vu qu’il connaît le marché et les problèmes éventuels que vous pourrez rencontrer.

 

Les domaines couverts par ce contrat

On parle d’une construction hors d’eau hors d’air quand elle est fermée, couverte et étanche, il ne reste plus que les travaux intérieurs comme la plomberie, l’électricité, le chauffage, l’isolation ou les peintures. Pour l’assurance dommage ouvrage clos couvert, plusieurs cas existent puisqu’il y a d’un côté les travaux pour l’extension ou la rénovation et de l’autre les travaux pour la construction neuve. Pour le premier cas, optez uniquement pour les lots qui ont besoin d’être couverts. Pour le second cas, le contrat englobe la charpente, la maçonnerie, les menuiseries extérieures et les divers travaux effectués par les artisans comme la plomberie, l’électricité, la platerie… Mais avant de signer quelconque contrat, il vaut mieux se renseigner pour savoir si vous avez vraiment toutes les données et si votre profil convient.

 

Le plafond imposé pour cette assurance

L’assurance dommage ouvrage clos couvert est nécessaire pour toutes les constructions neuves ou les travaux de rénovation et d’agrandissement, mais à condition que l’ensemble des devis pour les travaux ne puisse pas surpasser 200 000 euros. Pour le calcul de la prime et pour le plafond de 200 000 euros, c’est le coût total des lots à souscrire qui sera considéré. Pour la souscription, c’est très facile, car tout peut se faire sur Internet. Les sites vous proposeront de remplir un formulaire avec l’ensemble des informations nécessaires à l’étude de votre dossier, et votre demande sera prise en charge dans les plus brefs délais. Avec assurance dommage ouvrage hors d’eau hors d’air MaxiAssur, la démarche est facilitée.

 

Plus d’informations sur Les frais relatifs à la construction d’une maison.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.