L’impression 3D est un procédé de fabrication dans lequel le matériau est posé, couche par couche, pour former un objet en trois dimensions. Celui-ci permet aux industries qui l’utilisent de transformer rapidement des concepts en prototypes ainsi que de fabriquer des produits à la demande plutôt qu’en grande quantité.

En plus de simplifier la gestion des stocks et de réduire l’espace nécessaire à l’entreposage, l’impression en 3 dimensions peut offrir une économie d’argent et de matériaux par rapport aux techniques soustractives, car très peu de matières premières sont gaspillées. Bref, elle confère de nombreux avantages et les 5 industries suivantes l’ont bien compris.

L’industrie de l’usinage

Dans l’industrie de l’usinage, l’impression 3D est un vrai plus pour les entreprises, même si elles continuent d’utiliser des techniques plus classiques.

Le prototypage de pièces mécaniques en 3D confère 2 avantages importants : il est bien moins coûteux pour des faibles quantités de production, et il peut créer des formes bien plus complexes que l’usinage traditionnel. Mais pour réaliser un prototype simple en grande quantité, l’entreprise d’usinage n’a aucun intérêt à opter pour l’impression 3D.

Par conséquent, les entreprises qui savent utiliser à la fois cette technologie moderne et des techniques plus traditionnelles sont les plus en mesure de répondre aux besoins de leurs clients.

L’industrie aérospatiale

L’industrie aérospatiale a été l’une des premières à utiliser l’impression en 3D, tant pour la fabrication de pièces d’utilisation finale que pour le prototypage. L’industrie dépend de la technologie pour alléger les contraintes de la chaîne d’approvisionnement, limiter l’espace d’entreposage et réduire le gaspillage de matériaux provenant des processus soustractifs. La capacité de produire rapidement des pièces à la demande a amélioré la productivité de l’industrie.

L’impression en 3D s’implante également dans l’espace. SpaceX a entièrement fabriqué la chambre à combustion du SuperDraco avec l’impression 3D, alors que la NASA expérimente des imprimantes 3D à bord de la Station Spatiale Internationale. À terme, les imprimantes 3D pourraient être utilisées pour créer des habitats sur Mars et d’autres planètes.

L’éducation

L’impression 3D est en train de révolutionner les écoles et les centres éducatifs. Elle leur offre un tout nouveau niveau de créativité dans les méthodes d’enseignement et de compréhension. Elle est également propice à stimuler l’intérêt des élèves pour l’apprentissage.

Certains fabricants ont déjà mis au point des machines spécialisées pour les enfants. C’est par exemple le cas du fabricant d’imprimantes 3D XYZprinting. L’entreprise a créé l’imprimante 3D da Vinci Mini, spécialement conçue pour les débutants et accessible aux plus petits budgets, donc idéale pour les écoles.

L’industrie de la santé

Les médecins et les praticiens médicaux peuvent utiliser l’impression 3D pour fabriquer des prothèses, des appareils auditifs, des dents artificielles et des greffes osseuses, ainsi que pour reproduire des modèles d’organes, de tumeurs et d’autres parties du corps en vue d’une intervention chirurgicale. Un bon exemple est le projet Daniel, qui permet d’imprimer en 3D des prothèses de bras et de mains pour les victimes de la violence au Soudan.

Actuellement, la R&D liée à l’impression 3D se concentre sur la fabrication de couches de cellules pour créer des organes artificiels, comme des reins ou des vaisseaux sanguins.

L’impression 3D est même utilisée en médecine légale, par exemple pour reproduire une balle logée à l’intérieur d’une victime.

L’industrie de l’automobile

Bien que l’impression 3D soit un outil de prototypage, elle est maintenant reconnue comme une technologie de fabrication sérieuse, et plus seulement comme un moyen de construire un prototype.

General Motors a récemment conclu un partenariat avec Autodesk afin de produire des pièces de véhicules moins coûteuses et plus légères à l’aide d’imprimantes 3D. Par exemple, l’alignement des numéros d’identification du moteur et de la transmission coûte moins de 3 dollars grâce à la technologie 3D. Cela coûterait 3 000 dollars avec une production traditionnelle.

À l’avenir, le géant américain prévoit des économies annuelles de plusieurs millions.

L’impression 3D : de nombreuses possibilités au service des industries

Voici donc différents exemples d’industries qui utilisent la technologie de l’impression 3D au quotidien. Si vous êtes acteur dans un de ces domaines, c’est le moment de mettre la main sur cette technologie moderne afin de produire mieux et pour moins cher.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.