Ce livre explique pourquoi et comment écrire sa vie

Ce livre – le premier à traiter de ce sujet – explique qu’écrire sa biographie n’est plus réservé aux personnes célèbres : tout le monde peut le faire.

L’objectif de ce livre est de faire connaître au plus grand nombre la possibilité (et les bienfaits) de l’écriture de sa biographie, qu’on choisisse de le faire pour soi-même ou pour les générations futures.

L’autobiographie en passe de devenir le premier genre littéraire ?

Selon une enquête réalisée en septembre 2009 par OpinionWay pour Le Figaro Littéraire, un Français sur trois (32%) rêve d’écrire. Et selon Alain Absire, le président de la Société des gens de lettres (SGDL), parmi ceux qui franchissent le pas, 9 textes sur 10 seraient des récits à caractère autobiographique (source : lefigaro.fr).

Le premier objectif, lorsqu’on décide d’écrire sa vie, est de transmettre une mémoire, c’est-à-dire préserver de l’oubli ce qu’a été notre vie, afin de transmettre cette histoire à nos enfants, petits-enfants et générations à venir. Mais c’est également très souvent un moyen de tourner une page, de se libérer d’un poids, de faire passer un message, ou encore de rétablir un lien.

« Vous me redonnez le goût de vivre… »

Voilà le genre de petites phrases qu’un biographe est souvent amené à entendre lorsqu’il est à l’écoute de la personne qu’il accompagne tout au long de l’écriture, à l’instar de ce fils d’un immigré italien ayant fui le fascisme dans les années 20 et qui tenait à témoigner de ce qu’avait été son histoire et celle de ses parents.

Le métier de biographe a aujourd’hui une réelle utilité publique, en contribuant à préserver ce qui constitue notre mémoire collective, tout en permettant à celles et ceux qui écrivent d’ouvrir un nouveau chapitre de leur vie.

Le premier livre qui répond à toutes les questions que l’on se pose

Clair et abordable, cet ouvrage décrit toutes les étapes d’un tel projet (préparation, réalisation, impression, diffusion), tout en montrant qu’il est accessible au plus grand nombre, y compris financièrement. Ce livre comporte également une liste de questions avec des réponses détaillées, ainsi que des annexes présentant notamment en détail tous les coûts à prévoir.

Rédigé par un biographe professionnel, ce livre répond à de nombreuses questions :
– Pourquoi (et pour qui) écrire sa biographie ?
– Qui peut raconter sa vie ?
– Que peut-on écrire ?
– Quel est le bon moment pour se lancer ?
– Pourquoi se faire accompagner par un biographe, et comment le choisir ?
– Comment ça se passe concrètement ?
– À quoi ressemblera le livre terminé, et peut-on le vendre ?
– Combien ça coûte ?

Le livre

– ISBN : 979-10-94905-00-5
– Format A5, comportant 274 pages (dont 38 pages de questions/réponses et 44 pages d’annexes), couverture avec pelliculage brillant, nombreuses illustrations humoristiques, photos couleur, chiffres et tableaux comparatifs.
– Prix de vente public : 23 € TTC
– Disponible dès aujourd’hui, notamment sur le site des éditions Les Vies Dansent

À propos de Julien Ferray-Pennac

Ancien traducteur, aujourd’hui biographe familial professionnel, Julien Ferray-Pennac accompagne des particuliers qui souhaitent rédiger leurs mémoires, afin de transmettre leur histoire à leurs enfants et petits-enfants. Qu’il s’agisse de toute une vie ou simplement d’un épisode marquant, douloureux, étonnant ou heureux, il rédige pour des gens simples un ouvrage précieux : le livre de leur vie. Il anime également des conférences sur le thème de l’écriture d’une biographie, de l’importance de la préservation de la mémoire, ou encore du pouvoir libérateur, voire thérapeutique, de l’écriture.

Son site Internet : http://www.julien-ferray-pennac.com

Contact presse : Julien Ferray-Pennac
07 82 37 82 82
julien.ferray.pennac@gmail.com

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : http://www.julien-ferray-pennac.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.