Crédit : Pixabay

Le pari sur les compétitions sportives est très passionnant, mais est risqué. Miser de l’argent sur des compétitions comme le football, le tennis, le rugby ou autre sport électronique se fait en fonction d’une certaine légalité. Cette dernière dépend en effet du pays dans lequel le pari est fait. En France par exemple les bookmakers n’ont pas encore l’autorisation de faire des paris e-sport. Se lancer dans la mise d’une telle discipline constitue donc sur le territoire français une affaire un peu compliquée.

La légalité du pari e-sport en France

En France, il n’y a pas de loi qui traite des paris sur les compétitions de e-sport. Malgré cela, étant donné que ceci est un pari sur des événements avec des issus indépendantes, le pari e-sport est considéré comme illégal, puisque c’est en réalité un jeu de hasard.

La France a en effet pris la décision de rendre illégaux tous les jeux de hasard et de paris sportif sauf si ces deniers sont régulés auprès de l’ARJEL (Autorisation de Régulation des Jeux En Ligne). Ceci dit, l’e-sport ne s’est pas encore insérée dans les pratiques de la France. Ce pays ne dispose pas encore d’un opérateur de pari sportif qui lui est propre et qui est agréé ARJEL.

Cette situation devrait néanmoins connaitre une évolution dans les prochaines années puisque nombreux sont déjà les pays qui ont autorisé ce pari en ligne. Parmi ces derniers, il y a la Belgique, l’Italie, le Royaume-Uni et l’Espagne. Pour l’instant, il est toutefois possible de faire des paris e-sport en France à condition de ne pas faire des mises d’argent réel.

Les risques de parier sur l’e-sport en hors ARJEL en France

Les opérateurs d’e-sport ne sont pas agréés par l’ARJEL en France. Bien que les sites de paris sportifs de la France sachent que les compétitions e-sport se développent auprès de leurs concurrents internationaux, ils n’ont pas rendu cette discipline légale. En effet, c’est uniquement les paris sportifs qui sont autorisés, et ceci, sur les sites ayant l’agrément de l’ARJEL. Sachez que cette autorité de régulation a pour objectif de protéger et d’informer tous les gamers français.

Étant donné que l’e-sport n’est pas reconnu par l’ARJEL en France, ce pari est interdit, mais n’est cependant pas totalement illégal. Ceci dit, lorsque vous pariez sur l’e-sport via un site étranger, il n’y a pas de risque que vous soyez poursuivi. Par contre, lorsque vous avez un litige de vos données personnelles ou un souci avec l’un de ces bookmakers étrangers, vous ne pouvez pas vous plaindre auprès de l’ARJEL afin de faire valoir vos droits.

Les grands opérateurs étrangers de pari sportif qui sont sécurisés et proposent l’e-sport ne sont pas en réalité accessibles en France. Les parieurs français de l’e-sport jouent donc très souvent sur des sites qui ne sont pas fiables et risquent de perdre leur gain à tout moment. Pour qu’un site puisse proposer des paris de compétition e-sport aux joueurs français, il faut que celui-ci soit agrée ARJEL et qu’il ait un domaine qui finit par « fr ».

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.