crédits : serge jordan

Le vélo représente certes un moyen de déplacement pratique, mais revêt également les propriétés d’un appareil de sport qui permet de faire de l’exercice physique. Pourtant, pour de nombreuses personnes, il semble avoir perdu son côté « sportif » en raison de l’assistance électrique dont il est doté. La question qui se pose est donc celle-ci : le vélo électrique encourage-t-il à faire du sport ?

Pourquoi opter pour le vélo électrique ?

Le Vélo à Assistance Électrique (VAE) est avant tout un moyen de locomotion. Il est doté d’un moteur pour aider ses utilisateurs à aller plus vite et plus loin sans trop se fatiguer. Il est à la fois économique et écologique, car il émet un faible taux de CO2 comparé aux voitures et fonctionne grâce à un moteur électrique. Il offre également l’avantage de convenir aussi bien aux adultes, qu’aux enfants, sportifs, non sportifs et PMR.

S’il est vrai qu’il facilite la tâche au cycliste, il requiert tout de même que ce dernier fournisse des efforts. C’est justement là que se trouve tout l’intérêt d’acheter un vélo électrique silencieux et pratique. Ce dispositif associe en effet l’effort de son utilisateur à l’énergie de son moteur pour fonctionner. De fait, l’assistance électrique n’est opérationnelle que lorsque le cycliste pédale. D’ailleurs, selon les modèles, celle-ci s’arrête automatiquement dès que vous atteignez une vitesse de 25 km/h. De plus, la puissance de son moteur est limitée à 250 watts.

Peut-on faire du sport avec un vélo électrique ?

Puisque ce dispositif ne marche que lorsque le cycliste pédale, il est évident qu’il permet d’avoir une mobilité active. Contrairement aux voitures ou transports en commun, il vous demande de fournir un effort physique pour rouler face au vent, franchir les obstacles et vous déplacer. Même si celui-ci n’est pas intense, il est largement suffisant pour travailler les muscles vos jambes, vos articulations, vos abdominaux ainsi que les muscles de vos bras et épaules (biceps, triceps, trapèzes, rotateurs…).

Sachant que le pédalage agit également sur votre rythme cardiaque et votre respiration, utiliser le VAE au quotidien vous permet donc d’améliorer vos capacités cardiaques et pulmonaires. Cette pratique permet aux personnes en surpoids de faire régulièrement des activités physiques modérées pour se préparer à un entrainement plus intensif. Il a d’ailleurs été démontré que l’utilisation de ce dispositif permet de pratiquer du sport sans traumatiser les articulations.

Vous pouvez d’un autre côté adapter le niveau d’assistance de votre vélo électrique (économique, intermédiaire, élevé) si vous souhaitez effectuer une conduite plus sportive ou modérée. Avec un VAE, il est plus facile de pédaler sur une longue distance avec un bas niveau d’assistance. Il s’agit d’un excellent moyen de se dépenser en douceur et de perdre des calories.

Son utilisation vous permet de travailler tous les muscles de votre corps et plus particulièrement vos cuisses, vos poignées d’amours ainsi que vos fesses. Cela vous permet d’entretenir une meilleure mobilité, de garder la forme, de galber vos cuisses et d’avoir une meilleure posture. De plus, son acquisition réduit le temps de sédentarité des jeunes et des adultes en les encourageant à pratiquer une activité physique régulière.

Comment bien choisir un vélo électrique ?

Pour bien choisir ce dispositif, vous devez prendre en considération l’usage que vous souhaitez en faire ainsi que vos besoins. De façon générale, on distingue quatre types de VEA, à savoir les :

  • vélos de ville,
  • VTT électriques,
  • VTC électriques,
  • vélos de route électrique.

Les VAE de ville sont plus adaptés à une pratique urbaine tandis que les VTT sont adaptés à tous les types de terrains pour une pratique plus sportive. Quant aux VTC (Vélo Tout Chemin), ils sont dotés des accessoires comme le porte-bagage et conviennent à la ville et à la campagne. En ce qui concerne les vélos de route électriques, ils sont un excellent choix pour conduire longtemps sans vite se fatiguer.

Au cours de votre choix, vous devez également prendre en compte les caractéristiques du VAE. Vérifiez l’autonomie et la durée de recharge de sa batterie. Elles doivent être optimales. Préconisez les batteries en Lithium-ion, car elles sont plus légères et fiables. Un vélo électrique léger vous offre par ailleurs plus de praticité. Vous pouvez également opter pour un modèle pliant, car il occupe peu de place. En définitive, le vélo électrique encourage sans aucun doute à faire plus de sport.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.