Avant de vous lancer dans un chantier de bâtiment, autrement dit, avant que le chantier proprement dit ne puisse démarrer, ils y a certaines choses qu’il faut prévoir, certaines démarches à faire qui peuvent prendre des semaines, voire des mois.

Vous connaissez déjà toutes les démarches administratives qu’il vous faudra entreprendre, de la réalisation du plan à l’obtention du permis de construire en plus de toutes les autres administratives.

Vous savez aussi qu’il vous faut engager le personnel, ou l’effectif humain, qui va faire le travail.

Mais saviez-vous qu’il y a d’autres choses à prévoir avant de siffler le coût d’envoi d’un chantier ?

1. Prévoyez l’achat ou la location du matériel dont vous aurez besoin

Ça parait tellement évident, mais prenons tout de même le temps de le rappeler : ne commencez pas un chantier si vous n’avez pas déjà trouvé TOUT le matériel dont vous aurez besoin durant la réalisation de votre chantier.

Parmi les « grandes machines » dont vous devriez disposer pour votre chantier, on citera :

– La pelleteuse chargeuse qui est un engin très polyvalent, pouvant effectuer plusieurs tâches et qui est très utile surtout dans les chantiers de petite taille.

– Le camion routier, équipé d’une benne basculante, qui vous permettra de transporter des matériaux vers le chantier, voire à l’intérieur même du chantier.

– La grue et les monte-matériaux, qui, comme leur nom l’indique, vous permettront de déplacer les matériaux en hauteur.

– Le camion benne et la bétonnière pour transporter et travailler le béton.

Puisque toutes ces machines peuvent coûter trop cher à l’achat, et que, à moins de prévoir plusieurs chantiers qui vont vous permettre de rentabiliser votre investissement, vous pouvez éviter ces grosses dépenses en préférant les louer.

2. Prévoyez le plan d’installation du chantier

Cette installation du chantier est d’autant plus utile quand vous avez un grand chantier qui va durer assez longtemps.

Il vous faudra prévoir une clôture du terrain munie d’un panneau relatif au permis de construire, un ou plusieurs accès au chantier avec des loges de gardiens, des signalisations externes pour prévenir de l’existence de travaux.

A l’intérieur de cette clôture, il faut prévoir des voies de circulation pour les grues et les camions, des places de stationnement et une salle de réunion et des vestiaires pour les employés.

N’oubliez pas non plus d’installer une infirmerie, un réfectoire en cas de besoin, et surtout des sanitaires (des camions aménagés si le chantier durera moins de trois mois, des toilettes fixes sinon.

3. N’oubliez pas le raccordement aux services publics

3 points sont importants à prévoir pour commencer un chantier : l’électricité, l’eau et l’évacuation des déchets.

Pour l’électricité et l’eau, l’idéal serait de vous raccorder au service public, et donc de vous brancher au secteur/canalisations de la ville. Mais on peut toujours contourner ça, il vous suffit de prévoir des réservoirs pour l’eau et de disposer d’un groupe électrogène pour l’électricité.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.