Le pied d’athlète, dermatophytose des pieds ou encore tinea pedis est l’apparition d’une infection à champignons sur les pieds. Elle affecte normalement la peau se situant aux alentours et entre les orteils. Cette infection est très répandue chez les adultes, particulièrement chez les hommes. Elle peut revenir fréquemment si on ne la traite pas correctement.

Les causes du pied d’athlète

Les champignons du pied d’athlète se développent dans les zones tropicales à climats chauds. Notamment, plusieurs raisons peuvent être à l’origine de votre infection. Généralement elle peut bien être transmise d’un individu à un autre lorsqu’on marche pieds nus sur un sol humide comme dans les vestiaires, au bord de la piscine et autres. Les champignons sont plus susceptibles de se développer lorsqu’on porte des chaussures fermées, serrées et dépourvues de toute aération et lorsqu’on a des coupures ou des ampoules aux pieds. Il est donc important de mettre un point d’honneur sur l’hygiène ainsi que sur les soins des pieds afin d’éviter cette infection.

Les symptômes du pied d’athlète

Le pied d’athlète peut se manifester différemment chez chaque individu. Par contre, cette infection se reconnaît facilement par quelques symptômes bien distincts. Tout d’abord, on remarque des pelures sur la peau autour des orteils. Ces pelures augmentent de volume au fur et à mesure que l’infection s’étend sur la peau. Des brulures sont ensuite ressenties et des rougeurs apparaissent progressivement. Dans le pire des cas, le pied d’athlète infecte la plante des pieds entièrement, une très mauvaise odeur est dégagée et des cloques remplies d’un certain liquide apparaissent également. Attention, chez certaines personnes, il n’y a aucune douleur ni sensation de gêne prévenant l’infection, seuls les champignons sont perceptibles après une examination de la peau.

Les préventions

Dans les cas les plus graves, l’infection à champignons doit rapidement être traitée sous risque de complications. Dans ce cas, il est adéquat de prendre rendez-vous dans une clinique podiatrique pour soigner un pied d’athlète. Il ne faut donc pas prendre cette infection à la légère. Heureusement, il est tout à fait possible de l’éviter en prenant quelques précautions tant que l’on ne l’a pas encore attrapée. Tout d’abord, il faut veiller à prendre soin de soi en ne négligeant jamais l’hygiène des pieds. Il faut donc les laver fréquemment, sans oublier de bien les sécher et de les rafraichir. Ensuite, il faut avoir les bonnes habitudes. Notamment, il est conseillé d’enlever les chaussures dès que c’est possible afin de donner un minimum d’aération aux pieds. Beaucoup de personnes oublient de s’occuper de la peau entre les orteils, pourtant, c’est une zone sensible. En effet, il faut la laver et la sécher méticuleusement afin d’enlever toutes les saletés. Et enfin, il est déconseillé de porter des chaussettes synthétiques.

Source de l'article :

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE