Société offshore
Global Strategy

Pour avoir de nouveaux clients et de nouveaux marchés, de nombreuses entreprises choisissent l’externalisation. En clair, elles délocalisent leur activité. Mais pour beaucoup, la création d’une société offshore aide surtout dans l’optimisation fiscale. En effet, concernant la fiscalité la France est connue pour être un territoire à forte contrainte fiscale. Tout de suite, voici les avantages fiscaux des sociétés offshore.

Qu’est-ce qu’on entend par société offshore ?

Une société offshore est une société qui ne paie pas d’impôt sur son capital et sur ses bénéfices, mais suivant les lois en vigueur dans le pays où elle est créée. En général, quand les actionnaires perçoivent des dividendes, aucun impôt à la source n’est saisi par les autorités fiscales. Mais pour être légale, une société offshore se doit de respecter avant tout la légalité en France et dans son pays. Cela signifie qu’elle ne peut pas considérer les prestations de services réalisées en Hexagone, que les fonds utilisés à la création de l’entreprise à l’étranger soient légaux, déclarés et enregistrés en comptabilité si c’est une filiale et que les revenus à la maison-mère ou aux actionnaires soient aussi déclarés et imposés en France. Il est donc important de respecter les conditions locales et de bien choisir le pays d’implantation pour payer moins d’impôt et pour s’étendre vers le marché international. Une société offshore est très profitable si vous faites des activités industrielles ou commerciales. L’objectif est d’optimiser fiscalement les revenus, de développer les activités commerciales, de gérer la succession ou de protéger le patrimoine.

Les avantages fiscaux d’une société offshore

Avant d’entrer dans le vif du sujet, sachez d’abord que d’un paradis fiscal à un autre, les avantages fiscaux ne sont pas les pareils. Mais quoi qu’il en soit, une société offshore permet de jouir d’un système fiscal plus intéressant. Cependant, il faut bien se renseigner sur le pays. Avec une telle société, vous pourrez faire des profits jusqu’à 50 000 euros annuels, et vous paierez plus de 15 % d’impôts sur les sociétés. Même si monter une société offshore n’est pas très onéreux, il y a des frais de maintenance, aux environs de 1 000 euros par an. Avec une entreprise basée à l’étranger, il n’y a pas d’impôt sur les bénéfices si elle est non-résidente. Il n’y a aucun prélèvement de taxe à part la licence annuelle du gouvernement. Aussi, il n’y a aucune exigence comptable, vous n’êtes pas obligé de diffuser vos comptes, mais il faut tenir la comptabilité à jour. Également, c’est l’anonymat garanti, car vous n’êtes pas tenu de divulguer le nom de votre société dans les contrats. Mais encore, il n’y a aucune exigence de capital versé, et vous pourrez jouir d’une protection juridique et des actifs.

Continuez votre navigation avec Pourquoi faire appel à une société d’intérim.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.