Christian Teyssèdre

La Ville de Rodez, dirigée par Monsieur le Maire Christian Teyssèdre a lancé en 2008 une nouvelle politique d’économie d’énergie.

Cette nouvelle politique d’économie d’énergie et de respect de l’environnement a pour objectif de maîtriser nos dépenses énergétiques et promouvoir de nouveaux comportements écologiques. A mi-chemin des dates fixées par le Grenelle, la municipalité évalue les résultats, et relance une série d’initiatives pour être l’une des premières villes à atteindre les objectifs d’économie d’énergie de Grenelle II. 42 bâtiments municipaux sont concernés.

· Première décision en 2008 : recrutement d’un économe des flux
Sa mission première a été l’établissement d’un bilan exhaustif des consommations des fluides de la ville. Elle a permis une gestion précise des consommations de gaz, électricité et eau.

De nombreux bâtiments ont été rénovés thermiquement :
• Ecole Foch-Paraire : isolation extérieure
• Ecole Ramadier : pose de chaudières à condensation
• Ecole Cardaillac : remplacement des fenêtres
• Ecole Cambon-Monteil : remplacement des chaudières
• Ecole de Saint Félix : reconstruction totale aux normes actuelles RT 2012
• Stade Louis Polonia : rénovation complète des vestiaires
• Grange de Vabre : rénovation aux normes actuelles RT 2012
• Stade de Vabre : rénovation des vestiaires d’athlétisme aux normes actuelles RT 2012
• Trauc : transfert du club de tir à l’arc
• Gymnase Jean-Jacques Frugère : remplacement des chaudières
• Salle des fêtes : démolition et reconstruction aux normes actuelles RT 2012. Les consommations de chauffage ont été divisées par cinq. En 2008, la consommation était de 536 000 KWH. En 2014 elle de 97 000 KWH.

· Des bâtiments ont été fermés
Les serres municipales, divers dépôts peu utilisés, l’ensemble des logements de fonction des cadres de notre Ville.

De nouvelles installations ont vu le jour
• Epicerie sociale rue Saint Cyrice
• la maison des associations dans l’ancien collège du sacré cœur
• la reprise en régie directe du parking des Jacobins, la création du parking du foirail.
Tous ces éléments engendrent des augmentations ou des diminutions de consommations de gaz et d’électricité.

· Les consommations de GAZ ont baissé de 24 % entre 2008 et 2014
Elles réagissent fortement à la vigueur ou pas de la météo. Pour bien suivre ces consommations la Ville utilise un ratio « consommation / DJU, Degré Jour Unifié. (les DJU sont achetés à Météo-France). Le prix moyen du gaz a baissé de 9 % en 2014.
Le budget 2014, pour le gaz, est de 367 000 euros. (42 compteurs de gaz).

· Les consommations d’électricité ont baissé de 12 % entre 2008 et 2014
Les consommations d’électricité, pour les bâtiments, sont principalement pour les usages d’éclairage, de matériel informatique, de rafraichissement pour certains sites, de pompage pour le service de distribution d’eau potable, ….
Le budget 2014, pour l’électricité des bâtiments, est de 563 000 euros. (106 compteurs)

· Les consommations d’éclairage public ont baissé de 15 % entre 2008 et 2014
L’éclairage public représente 40 % de la consommation d’électricité, un ratio un peu inférieur à la moyenne des villes de la même strate. Toutes les armoires d’éclairage public sont pilotées par des horloges astronomiques.
Lors de travaux de rénovation, comme dans les rues du Touat, rue Neuve, ou avenue Victor Hugo, des lampadaires de dernière génération, avec des LED, sont installés.
Le budget 2014, pour l’éclairage public, est de 381 000 euros (124 compteurs)

· Les consommations d’eau ont baissé de 24 % entre 2008 et 2014
Les consommations d’eau sont de :
35 % pour les bâtiments publics, les écoles, la cuisine centrale, …
33 % pour les équipements sportifs (arrosage des stades et vestiaires)
22 % pour l’arrosage des espaces verts et le nettoyage des rues et places
10 % pour les autres usages (WC publics, Fontaines et Bornes-fontaines, …)
Le budget 2014, pour l’eau, est de 95 000 euros (180 compteurs)

Les énergies renouvelables au cœur de nos investissements
• Nous avons installé en 2013 une turbine sur l’alimentation d’eau brute de la ville, venant du Lévézou. Elle est positionnée à l’entrée de l’usine d’eau potable de la Boissonade. Sa production est de 300 000 kWh par an. C’est une des premières en France.
• La crèche des P’tits Loups à Bourran est équipée de panneaux solaires pour la production d’eau chaude sanitaire.
• Nous avons équipé l’école Jean-Albert Bessière de St Félix de panneaux photovoltaïque et de panneaux solaires thermiques.
• Nous allons chauffer la nouvelle école de Bourran par récupération de chaleur dans le sol, par une pompe à chaleur sur géothermie profonde. La chaleur est récupérée dans 12 forages de 100 mètres de profondeur. C’est une des premières en France

Nos actions pour réussir les 38 % d’économie d’énergie pour 2020

Eclairage public :
• Remplacement de 1785 lampes à vapeur de mercure par des Leds. Pour financer ces remplacements, la ville va bénéficier du fonds de financement de la transition énergétique. Nous avons signé une convention avec le Ministère de l’Ecologie, du développement durable et de l’énergie. Le plan de financement de cette opération de 300 000 € s’établit comme suit : SIEDA 45 000 €, appui financier TEPcv 40 000 € et autofinancement de la Ville 215 000 €. Dans cette opération, l’économie pour la Ville à l’issue du programme est de 140 000 KWH annuels.
• Ouverture de l’école de Bourran (consommation estimée à 70 000 KWh/an) (chauffage par géothermie profonde) et transfert de l’école de Calcomier (consommation 260 000 kwh/an de gaz + électricité). L’école de Bourran consommera 3,7 fois moins.
• Audit énergétique sur toutes les écoles de la Ville en 2016.

· Optimisation des usages des bâtiments : tous les détails comptent :

• Adaptation des plannings de chauffage aux horaires d’utilisation des locaux
• Changement des postes informatiques par des postes plus économe en énergie
• Paramétrage des postes informatiques
• Pose de programmateurs et d’horloges
• Remplacement des thermostats individuels par des sondes et une gestion centralisée
• Installation de minuterie dans tous les escaliers
• Automatisation des éclairages des préaux
• Renforcement de l’isolation des bâtiments
• Arrêt des chambres froides et coupure des chauffe-eau électriques aux grandes vacances

Sensibilisation des usagers des bâtiments et des publics

• Lancement de la « nuit infrarouge » en partenariat avec les comités de quartiers
• Nouvelle convention avec les clubs et les associations intégrant la réduction des consommations d’énergie.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : http://www.ville-rodez.fr/fr/rodez-vie-municipale/conseil_municipal/elus.php

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.