crédits : serge jordan

L’épidémie de Covid-19 a chamboulé notre quotidien. Pour éviter la propagation du virus, les professionnels de différents secteurs doivent mettre en place un protocole pour faire respecter les gestes barrières. En ce qui concerne les services de transport notamment les taxis, certaines compagnies instaurent des mesures destinées à rassurer leurs clients, mais aussi leur personnel. Quelles sont les dispositions sanitaires mises en place par les compagnies de taxi ? Qu’en est-il particulièrement pour la ville de Lille et celle du reste de la France ?

Taxi : désinfection des véhicules après chaque course

Le coronavirus a marqué l’histoire. La crise sanitaire de 2020 a entièrement modifié les rapports humains. Il est désormais conseillé de limiter tout contact avec les objets fréquemment utilisés, c’est particulièrement difficile dans les espaces publics. Les postillons et la salive suffisent à contracter le coronavirus. Or, le virus peut être présent sur n’importe quelle surface où une personne contaminée est passée.

Outre les lieux publics, les moyens de transport sont dans le collimateur. C’est notamment le cas des trains, des autobus, et des taxis. Le taxi reste cependant un moyen de transport moins fréquenté que les transports en publics. Il s’agit donc d’un espace plus sain. Ces derniers limitent au mieux les risques de contamination en désinfectant régulièrement les véhicules. Vous pouvez contacter un taxi à Lille ou n’importe où en France pour prendre connaissance des mesures de désinfection des véhicules et réserver votre course. Ces protocoles sont souvent associés à différentes conditions pour préserver la santé des passagers, mais aussi des conducteurs.

 

Si le taxi est désinfecté après chaque course, vous pouvez avoir l’esprit tranquille. Vous pouvez vous rendre à l’aéroport, à la gare ou à un évènement en toute quiétude. Les compagnies les plus averties nettoient l’intérieur des taxis de solution hydroalcoolique pour garder l’habitacle propre. Les entreprises se chargent aussi de désinfecter les points de contact à l’image des poignées de porte, des boutons et de diverses commandes.

Port du masque obligatoire dans le taxi

Que ce soit à Lille ou dans n’importe quelle ville de l’Hexagone, le port du masque est obligatoire durant le trajet. Le conducteur est tenu d’en porter un pour se protéger et préserver ses clients. Ces derniers doivent également porter des masques par mesure de sécurité. Le taxi étant un habitacle clos, il convient de s’équiper d’un masque pour limiter les risques de contamination.

Le port du masque est obligatoire notamment lorsque les vitres sont montées et que la climatisation est activée. La circulation de l’air étant faible dans un habitacle clos, les conducteurs peuvent imposer le masque aux passagers. Il s’agit d’une mesure mise en place par les compagnies pour protéger conducteurs et clients. Après avoir réservé votre taxi sur le site de la compagnie, votre taxi vous appellera quand il sera arrivé, et vous serez tenu de porter le masque dès l’entrée dans le véhicule.

Respect de la distanciation sociale dans le véhicule

Prendre à un taxi dans une métropole comme Lille implique aussi de garder une distance raisonnable avec les autres individus. Les compagnies limitent alors le nombre de passagers durant une course. Que vous souhaitez vous rendre à l’aéroport, chez le médecin ou à un mariage, un nombre est fixé en fonction de la capacité du véhicule et des nouvelles mesures sanitaires. Souvent, il est restreint à seulement deux passagers sur la banquette arrière. En contactant un taxi par téléphone ou par internet, les services vous demanderont le nombre de personnes qui vont être véhiculées. Le conducteur se charge de faire respecter les mesures à bord en fonction du protocole établi par l’entreprise.

Lavage régulier des mains

À l’entrée, mais aussi à l’intérieur du véhicule, il faut se désinfecter les mains. Les taxis mettent à la disposition des clients du gel hydroalcoolique. Cette solution est devenue indispensable dans le contexte actuel. Elle limite la propagation du virus en préservant les individus. Elle s’utilise avant et après avoir touché la poignée de la portière du taxi. C’est également le cas à l’intérieur de l’habitacle.

Du gel désinfectant est proposé aux passagers des taxis, quelle que soit la durée du trajet. Ces derniers peuvent s’en servir à tout moment. Le but de mettre des flacons à la disposition des clients est de freiner la progression du coronavirus dans ce secteur qui reste tout de même l’un des plus surveillés. Si vous envisagez de prendre un taxi dans la métropole lilloise ou dans une autre grande ville de France, renseignez-vous sur les mesures adoptées pour protéger les passagers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.