Très écologique et très pratique pour éviter les embouteillages des grandes villes, l’utilisation du vélo électrique devient de plus en plus répandue. Il pourra vous servir aussi pour pallier les retards des transports en commun. Alors, avant de vous en procurer, retrouvez ici 4 choses capitales à savoir sur lui.

Qu’entendre par vélo électrique ?

Connu plus sous les termes « Vélo à Assistance Electrique », il représente un vélo classique doté d’un moteur qui lui permet d’avancer ou de reculer. Il s’équipe d’une batterie, d’un contrôleur, d’un display et de freins électriques. Pour l’achat d’un meilleur vélo électrique, vous rencontrerez 4 formes distinctes à savoir : le vélo de ville électrique, le Vélo Tout Chemin électrique, le Vélo Tout Terrain électrique et le vélo pliant électrique. Pour un usage en zone urbaine, le vélo de ville et le VTC restent les plus adaptés pour un déplacement simple. De même, un VTT électrique comblera parfaitement vos attentes pour une activité sportive alors que le vélo pliant vous servira pour compenser les distances entre vos transports en commun. En général, le vélo électrique offre un soutien supplémentaire pendant le pédalage à certaines étapes du circuit comme pour monter une colline, contre des vents contraires ou à la fin d’un long trajet.

blanc roue vélo bicyclette véhicule équipement sportif vélo de montagne Contexte électrique Cadre de vélo Roue de bicyclette Véhicule terrestre E bike Vélo de cyclo cross Vélo bmx Vélo de route Vélo de course Vélo hybride vélo électrique                                                                                            Creative Commons (CC)

Les différences avec un vélo normal

À première vue, un vélo électrique ressemble typiquement à un vélo classique. Cependant, il révèle des points de divergence importants :
  • Il dispose d’un moteur électrique situé dans la roue arrière qui se déclenche par le pédalage ;
  • Il possède une batterie sous le transporteur de derrière ;
  • Il roule à une vitesse inférieure à 25 km/h ;
  • La puissance du moteur peut atteindre les 250 watts.

 

Comment marche un vélo électronique ?

Pour fonctionner, le VAE combine quelques composants essentiels avec des rôles bien précis :
  • Un moteur électrique qui intervient lors du pédalage pour offrir une puissance supplémentaire aux roues ;
  • Un capteur qui détecte le moment idéal pour fournir un appui électrique ;
  • Une batterie qui stocke de l’énergie et assure sa transmission au moteur ;
  • Un contrôleur considéré comme un cerveau qui transmet le signal capté au moteur ;
  • Un écran qui vous permet d’obtenir une bonne vue du fonctionnement de tout le système.

N’hésitez surtout pas à consulter la page https://le-veloelectrique.com pour obtenir d’autres informations et choisir votre modèle.

Quelle batterie convient à votre VAE ?

À l’achat, votre vélo électrique dispose déjà d’une batterie lithium comme tous les modèles d’ailleurs. Très légère, elle se révèle plus performante que celle en plomb ou en nickel cadmium. La taille et la puissance peuvent cependant varier en fonction de chaque vélo. Vous pouvez donc choisir entre des batteries de 24 V, de 36 V ou de 48 V. Plus la tension paraitra élevée, plus elle boostera la puissance du vélo lors de l’utilisation et plus elle stockera de l’énergie. Pour la recharger, vous devez juste la brancher à une prise de courant de la même manière qu’un téléphone.

Source des images :
https://pxhere.com/fr/photo/567654
https://pxhere.com/fr/photo/567651

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.