crédits : david latort

La digitalisation des entreprises est un enjeu stratégique pour bon nombre de sociétés. Le numérique et ses outils font en effet aujourd’hui partie intégrante de notre quotidien professionnel comme personnel et tend à nous rendre toujours plus connectés. Pour les entreprises qui n’avaient pas encore sauté le pas de la digitalisation et du tout numérique, la crise du Covid aura permis d’accélérer le mouvement, permettant ainsi de révolutionner nos modes de vie, de travail et de consommation. Le digital permet en ce sens non seulement de maintenir les relations entre clients, prospects et collaborateurs, mais s’immisce également au cœur des stratégies d’entreprises et des organisations de travail. Travailler, performer et maintenir le lien à distance est désormais chose possible ! Si d’aucuns en doutaient, le développement du télétravail à grande échelle l’a confirmé. Ainsi, la France passe aujourd’hui un nouveau cap dans la digitalisation des entreprises et la course à la performance.

Digitalisation des entreprises : une transition plus aisée pour certaines activités ?

Le phénomène de digitalisation des entreprises n’est pas uniquement né de la crise du coronavirus. Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises, dans un souci permanent de performance et de course à l’innovation, cherchent à optimiser leurs processus et organisations. Une chose rendue possible grâce notamment aux NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication).

Le numérique joue ainsi un rôle fondamental dans le développement de certaines activités. Avant le Covid, beaucoup de secteurs avaient d’ores et déjà opérés leur transition numérique à l’instar de l’industrie automobile, musicale, du tourisme… Ce qui diffère aujourd’hui, c’est que la mise en place d’un télétravail massif a permis aux TPE et PME de se donner les moyens de faire évoluer leur business model. Et 2021 s’annonce elle aussi comme une année de transition numérique puisque le Baromètre Covid-19 réalisé par le Syntec Numérique indique que 95% des chefs d’entreprises anticipent une accélération de la transformation numérique de leur société.

Pourquoi est-ce un enjeu aussi crucial ? En France, pas moins de 92 % de la population utilise Internet et 74 % d’entre eux accèdent à Internet à partir de leur téléphone. 81 % des utilisateurs ont déjà fait une recherche en ligne pour acheter un produit ou un service. Le e-commerce sur mobile augmente et représente aujourd’hui 26 % des achats en ligne contre 57 % sur un ordinateur fixe ou mobile selon la même étude.

Autres données intéressantes : en France seulement 33% des TPE et PME possèdent un site internet et 9% un site marchand selon des propos de Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie. C’est pourquoi un plan relatif à la numérisation des entreprises a vu le jour, inscrit dans la stratégie nationale #FranceRelance. Ainsi, les commerces ont pu bénéficier d’une aide de 500€ pour les aider dans la création d’un site internet marchand. Il s’agit de l’opération « Clique Mon Commerce ».

Le cabinet EY Consulting indique également comme pour appuyer ce besoin que les entreprises « qui ont le mieux résisté à la crise sont celles qui avaient le plus d’avance dans la digitalisation ».

De plus, le Baromètre 2020 de la transformation digitale des entreprises françaises, publié en décembre 2020 par Appvizer, dévoile que les principaux centres d’intérêt des entreprises pour la période en cours et à venir concernent :

  • L’organisation des espaces de travail et des équipes
  • Les recrutements
  • La collaboration-à distance- entre équipes

Autant de changements qui impactent ainsi directement l’organisation du travail et la formation des salariés. Nous assistons aujourd’hui à une reconfiguration complète de la chaîne de valeur et à l’avènement d’une certaine forme d’intermédiation digitale et décentralisée.

Travailler à distance tout en restant performant

De nombreux outils existent et sont pléthores pour permettre d’échanger et de travailler à distance. Il n’est ainsi plus nécessaire aujourd’hui de se connecter depuis un poste fixe pour accéder aux données de son entreprise. La multiplication des terminaux mobiles (ordinateurs portables, laptops, tablettes, smartphones) et des réseaux de connexion rendent possibles le travail à distance. Par ailleurs, les données de l’entreprise sont désormais majoritairement digitales et numérisées, mais aussi et surtout, accessibles à distance.

En réalité l’enjeu de performance des entreprises réside davantage aujourd’hui dans la proposition de valeur des entreprises envers leurs collaborateurs : comment tendre à leur offrir un espace et une organisation de travail adaptés à leurs missions et qui soient source de créativité, d’échanges et de performance ?

Sodexo estimait dans une récente interview accordée aux Echos qu’après la crise, quel que soit le pays, le Groupe estimait accorder 2 à 3 jours de télétravail par semaine à ses effectifs. Une révolution ! Sodexo confie aussi que ses clients envisagent d’accompagner leurs collaborateurs lorsqu’ils seront en télétravail pouvant aller jusqu’à leur proposer une offre de livraison de repas à domicile ou dans un espace tiers (FoodChéri).

Nous l’aurons compris, le développement du coworking et des tiers lieux sont intimement liés à la digitalisation des entreprises. Plus qu’une simple tendance, ces espaces offrent une véritable alternative aux entreprises et à leurs salariés.

Ainsi la raréfaction du présentiel devrait participer à l’exploitation et l’optimisation massive du travail décentralisé. Parmi les solutions les plus plébiscitées : le recours aux espaces de coworking, la création d’espaces de corpoworking ou la location « à la carte » de tiers lieux éclatés sur le territoire à proximité des zones résidentielles.

Gage que 2021 sera une année qui marquera une fois encore le secteur de l’immobilier d’entreprise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.