pourquoi aller voir un orthophoniste

Vous remarquez que votre enfant a du mal avec certaines prononciations, qu’il n’arrive pas à lire correctement certains passages ou qu’il semble gêné en parlant ? Apprenez à repérer et à dépister ces problèmes le plus tôt possible pour aller consulter un orthophoniste au besoin et permettre à votre enfant de ne pas prendre de retard dans son cursus scolaire.

A partir de quel âge peut-on consulter un orthophoniste ?

Il n’existe pas d’âge précis pour se faire ausculter par un orthophoniste, mais l’on situe généralement la première visite à 2 – 3 ans pour les enfants ayant des troubles du langage, à l’écrit ou bien oralement. L’orthophoniste peut être consulté plus tôt pour les enfants présentant par exemple des problèmes mentaux ou bien sensoriels.

Il est aussi important de noter que les orthophonistes prennent aussi en charge les adultes qui ont conservé certains problèmes de locutions depuis l’enfance par exemple. Ainsi, il est possible de traiter le bégaiement de votre enfant chez l’orthophoniste ou encore un défaut de prononciation persistant.

La dyslexie, loin d’être une fatalité.

On retrouve la dyslexie et la dysorthographie en tête des problèmes nécessitant une consultation et un traitement chez l’orthophoniste. Il s’agit des troubles qui empêchent l’enfant d’apprendre à lire et de retenir l’orthographe des mots. Il s’agit d’un trouble qui peut très vite freiner l’enfant dans sa progression scolaire, tant il est handicapant et nécessite un suivi particulier.

Mais la dyslexie n’est pas le seul problème capable de freiner l’évolution scolaire de l’enfant, puisqu’un retard dans la parole ou une mauvaise articulation peuvent aussi constituer un écueil considérable à son apprentissage. Notez que plus le dépistage se fait de façon précoce, plus il y a de chance que tout rentre dans l’ordre avant la période-clé de l’acquisition du langage.

Inutile de paniquer à la moindre occasion.

Même s’il faut faire attention à l’évolution de son enfant, il n’est pas nécessaire de paniquer au moindre bégaiement, d’autant plus que l’acquisition du langage se fait parfois plus lentement chez certains enfants.

Enfin, il est important de savoir qu’un orthophoniste peut traiter et soigner la plupart des bégaiements, indépendamment de l’âge du patient et qu’il suffit pour cela de consulter au moins une fois pour avoir un diagnostic complémentaire.

Il ne faut pas sous-estimer l’impact du bégaiement sur un individu qui peut vite devenir la source d’un complexe. Alors, si vous en souffrez, n’hésitez pas à prendre contact avec un spécialiste pour y remédier.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.