Cancer du col de l’utérus, HPV, MST, utérus…
Que savent les jeunes filles ?
Une étude BVA réalisée en juin 2008 pour le laboratoire GlaxoSmithKline auprès de 580 françaises de 14 à 23 ans a montré que 58% des jeunes femmes se considéraient mal informées sur le cancer du col de l’utérus.

En effet, les jeunes filles ont quelques connaissances sur le cancer du col de l’utérus, la prévention, le dépistage mais l’ensemble reste confus et elles ne savent pas comment assembler les pièces du puzzle :

– 61% d’entre elles ne se sentent pas à risque de contracter les virus HPV, responsables du cancer du col de l’utérus car elles ne s’estiment pas directement concernées et ce, quel que soit leur âge ou leur activité sexuelle.
– 60% des jeunes filles ne font pas de corrélation entre le cancer du col de l’utérus et les virus HPV sexuellement transmissibles (ou papillomavirus) qui en sont la cause .
– 33% des jeunes filles ne savent pas donner une définition de l’utérus. Cependant, pour une majorité elles associent l’« Utérus » à la « maternité » et le « vagin » à la « sexualité ».
– La question du cancer du col de l’utérus apparaît comme un sujet sur lequel les jeunes filles sont en demande d’informations mais l’échange mère-fille est loin d’être systématique (seules 51% des jeunes femmes en ont déjà parlé à leur mères)

La campagne d’information de GSK à destination des jeunes filles
Le laboratoire GlaxoSmithKline lance une campagne d’information « Avec le vaccin Cervarix®, j’ai décidé de me protéger contre le cancer du col de l’utérus ». Parmi les éléments clés de cette campagne, le site Internet www.cancerducol-infos.fr.
Dans un cadre esthétique et féminin, ce site offre aux jeunes femmes et aux mères des réponses à leurs interrogations sur le cancer du col de l’utérus, les papillomavirus (ou HPV), les frottis de dépistage et le vaccin préventif Cervarix®. A travers un ton positif et moderne, le contenu aborde aussi bien la transmission du virus HPV, les modalités d’administration du vaccin Cervarix®, ou l’utilité des frottis de dépistage.
Deux espaces dédiés : un espace jeune femme et un espace mère
Sous forme de questions-réponses, ces espaces permettent de répondre de manière rapide, simple et pratique aux questions concrètes qu’elles peuvent se poser sur cette maladie, cette vaccination mais aussi sur les consultations gynécologiques
– pour les jeunes filles : comment se passe une première visite chez le gynécologue ? comment s’effectue un examen gynécologique ?
– pour les mères : Faut-il accompagner ma fille lors de la première visite chez le gynécologue ? Comment lui parler de sa première visite ?
Cervarix®, vaccin spécifique contre le cancer du col de l’utérus
Le vaccin Cervarix® pour la prévention du cancer du col de l’utérus, a obtenu son AMM en septembre 2007. Il est désormais agréé aux collectivités et remboursé à 65% par la Sécurité Sociale. Son prix est de 111,82 euros la dose. Il est disponible en officine. Cervarix® se présente sous forme de suspension injectable en seringue pré-remplie. Le schéma vaccinal est de 3 injections à 0, 1 et 6 mois
Cervarix® doit être administré selon les recommandations officielles. Le Haut Conseil de Santé Publique recommande la vaccination des jeunes filles de 14 ans, et également des jeunes filles et jeunes femmes de 15 à 23 ans qui n’auraient qui n’auraient pas eu de rapports sexuels ou au plus tard l’année suivant le début de leur vie sexuelle.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : http://www.cancerducol-infos.fr