La croissance d'Oceosoft

Oceasoft est une société en pleine croissance. À la fin du premier semestre 2014, la marge nette de la société est de 8,3%. Ce chiffre est comparable avec celui de l'année 2013 à la même période, qui était de 8,6%. Le chiffre d'affaires de 2,5 millions d'euros, est en progression de 18,1% par rapport à la même période de l'année.
Cette croissance est due en grande partie aux ventes réalisées en export, en progression de 26% . Pour la France, la progression est de 12%.

Cette croissance a conduit à une augmentation des activités. La société a effectué des recrutements et avec l'arrivée de 7 collaborateurs, l'effectif est passé à 43 personnes au 31 décembre 2014. Les responsables d'Oceasoft espèrent ainsi une augmentation significative du chiffre d'affaires pour l'exercice 2016/17 pour atteindre 18 millions d'euros.

Les activités d'Oceasoft

Oceasoft est un concepteur de capteurs intelligents. Ses modèles de capteurs sont connectés et permettent la surveillance de plusieurs paramètres. La température, l'humidité, la pression et le taux de CO2 sont parmi les données mesurées.
L'agroalimentaire et de nombreuses industries sont clients de la société. Oceasoft propose aussi une offre verticale complète. C'est-à-dire qu'en plus des capteurs, comme le contrôle de température sur smartphone les instruments d'étalonnage, le développement de plateformes logicielles et la transmission des données sont intégrés à l'offre.

Les informations ainsi collectées peuvent être consultées sur les différents appareils connectés, y compris les tablettes, smartphones et ordinateurs. Les capteurs suivent en temps réel les différentes données et permettent ainsi d'agir en conséquence.
Les modèles de http://www.oceasoft.fr/produit/parametres-physiques (capteurs de longue portée), également appelée capteurs de température m2m, sont des capteurs sans fil.

L'introduction d'Oceasoft à la bourse de Paris

À la veille de son entrée en bourse, Oceasoft présentait un bilan sain. Au 31 décembre 2014, la trésorerie était de 281 k€ pour des dettes d'emprunt de 558 k€ et des capitaux de 1 387 k€. L'entrée en bourse en janvier a permis une levée de fonds de l'ordre de 9 M€.

Ces capitaux vont permettre à la société d'accélérer son développement et soutenir son déploiement sur le marché international. Le volet R&D (recherche et développement) recevra aussi un supplément d'investissement afin de devenir le moteur de la croissance d'Oceasoft.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : http://www.oceasoft.fr/