crédit : pixabay

Le cancer est une maladie causée par la multiplication exponentielle d’une ou plusieurs cellules dans l’organisme. Plusieurs personnes à travers le monde sont touchées et malheureusement, toutes ne peuvent pas se payer les traitements chers et chimiques du cancer. Découvrez ici comment soigner naturellement le cancer à l’aide des plantes.

Qu’est-ce qu’une plante anti-cancer naturel ?

Une plante anti-cancer naturel est une plante qui a des propriétés permettant d’éliminer ou de faire reculer les cellules cancéreuses dans un organisme. Comme la racine de pissenlit, ce type de plante renferme diverses substances curatives telles que les tanins, les alcaloïdes.

Il est important de noter que l’alimentation joue un rôle dans l’amélioration ou non des cancers. Les cellules cancérigènes se nourrissant de glucose, il faut arrêter de consommer des aliments riches en oses et en sucres. Il faut également arrêter de fumer, de boire de l’alcool. Les personnes atteintes de cancer ne doivent pas se laisser abattre, elles doivent pratiquer de l’activité physique, réduire le stress, car ce dernier agit sur le développement du cancer.

Quelques exemples de plantes anti-cancer naturel

Il existe plusieurs plantes aux propriétés anti cancer.

La pervenche de Madagascar

La pervenche de Madagascar est une vraie source à molécules. Elle contient de la vinblastine, molécule utilisée pour soigner la leucémie et de la vincristine, utilisée pour soigner la maladie de Hodgkin. La synthèse de ces deux modèles donne naissance à la vinorelbine. Cette molécule s’est révélée efficace dans le traitement du cancer du sein et celui du poumon. La pervenche de Madagascar a permis de synthétiser une autre nouvelle molécule, la vinflunine, pour le traitement du cancer de la vessie. Cependant, la pervenche n’est pas à utiliser en automédication, car malgré ses propriétés anti cancéreuses, elle est très toxique.

La vératre

L’utilisation de la vératre dans le traitement contre le cancer de la peau s’avère être une expérience prometteuse. La cyclopamine a été extraite génétiquement modifiée afin de mettre au point un traitement encore en phase expérimentale.

L’if européen

C’est un arbre contenant de la baccatine, une molécule qui lutte contre le cancer des seins, des ovaires, de l’œsophage et du poumon. Son feuillage est transformé en taxol et est utilisé, avec association de la cisplatine dans le traitement du cancer des ovaires.

L’ail

Le disulfure de diallyle contenu dans l’ail empêche la prolifération de cellules cancéreuses. Une analyse menée entre 1996 et 1999 a révélé qu’une grande consommation de l’ail a entraîné une baisse de 30% du risque de développer le cancer colorectal et celui de l’estomac. Toutefois, pour maximiser son action, l’ail doit être associé à d’autres traitements.

Plusieurs autres plantes existent et possèdent des propriétés anti-tumorales puissantes. Il s’agit du gingko biloba, le ginseng, le pissenlit. De sérieuses études devraient être menées afin de mettre au point des médicaments naturels à base de ces différentes plantes. Cela éviterait ou diminuerait le recours à la chimiothérapie, qui présente des effets secondaires assez indésirables.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.