crédits : serge jordan

Twitter, Facebook, YouTube, Instagram… voilà les réseaux sociaux qui ont du succès partout dans le monde, ou presque. En Chine, ces applications sont plus ou moins impopulaires pour la simple raison qu’elles y sont interdites. Pour des raisons politiques et d’idéologie notamment, le gouvernement a décidé de restreindre l’utilisation d’applications étrangères. Mais la Chine n’est pas pour autant privée de réseaux sociaux, au contraire. Les Chinois ont leurs propres réseaux sociaux et ils sont même très appréciés par leurs utilisateurs.

Comment fonctionnent les réseaux sociaux chinois ?

Même si les Chinois ne connaissent pas les réseaux sociaux traditionnels dans le monde, ils ne s’en plaignent pas pour autant. Facebook, Twitter ou Snapchat n’existent pas en Chine, mais cela n’empêche, les Chinois font partie des plus grands utilisateurs de réseaux sociaux. Et pour cause, le pays a mis en place des réseaux sociaux chinois, utilisés par des centaines de millions d’internautes. Leurs plateformes sociales locales sont aussi nombreuses que celles du monde occidental.

La Chine est le pays le plus actif sur les réseaux sociaux avec plus de 300 millions d’utilisateurs. Elle dépasse ainsi largement les États-Unis et l’Europe. Les internautes chinois peuvent consacrer près de 25 heures par semaine sur les réseaux sociaux. Ceux-ci deviennent ainsi un grand marché où les marques, locales comme internationales, se bousculent. Néanmoins, on n’y entre pas aussi facilement. Du fait de sa culture et de ses mœurs, le marché chinois est exigeant et intransigeant. Les marques occidentales qui veulent créer une filiale en Chine devront s’imprégner du mode de fonctionnement des consommateurs chinois avant de s’y aventurer.

Réseaux sociaux : quelle influence en Chine ?

Pour la population chinoise, les réseaux sociaux ont une place importante. Même si le gouvernement tend à les contrôler davantage, les Chinois y voient une certaine forme de liberté. La plupart d’entre eux ne font en effet pas confiance aux informations relayées par les autorités. Ils ne se fient qu’à leur entourage et à leur cercle d’amis. Plutôt que de croire les sources officielles, les Chinois préfèrent se tourner vers les avis de leurs proches.

C’est la raison pour laquelle les réseaux sociaux font fureur en Chine. Un Chinois est actif dans au moins l’un d’entre eux. Les forums et les sites de tchat ont beaucoup de succès, car ils permettent de partager et de créer de nouvelles communautés. Les plateformes sociales sont un excellent moyen d’élargir son entourage, même virtuel, et d’intégrer un groupe de confiance.

Le bouche-à-oreille via les réseaux sociaux est donc le meilleur moyen pour les entreprises de se frayer un chemin sur le marché chinois. Pour qu’un produit ou un service cartonne, celui-ci doit être recommandé par plusieurs internautes. C’est de cette manière que débutent les plus grands succès en Chine. Les interactions y étant nombreuses, il y a de fortes chances que la marque décolle.

Peut-on parler de tout sur les réseaux sociaux chinois ?

Comme évoqué plus haut, le gouvernement chinois surveille de près les activités sur les réseaux sociaux. En plus de l’interdiction de plusieurs plateformes, les informations sont, elles aussi, filtrées. On ne parle pas de tout sur les réseaux chinois et les plateformes elles-mêmes l’ont compris. Il est interdit de parler politique, diplomatie ou encore économie si l’on n’a pas les qualifications sur le sujet. Les utilisateurs sont d’ailleurs invités à ne pas donner leurs avis sur des sujets majeurs de la vie du pays.

Les locaux ne sont pas les seuls concernés puisque les étrangers présents sur ces réseaux sont également tenus de respecter ces règles. L’exercice est d’ailleurs plus difficile pour ces derniers, car la culture chinoise est quelque peu complexe. Chaque mot et expression comptent. Un faux pas peut être fatal.

Une entreprise étrangère qui veut se lancer sur les réseaux sociaux chinois doit donc être au courant de ces restrictions. Elle se doit également de connaître les grandes lignes de la culture chinoise et de ses pratiques. Ceci évitera des actions qui pourraient heurter la population.

Quels sont les réseaux sociaux qui marchent le plus en Chine ?

Les réseaux sociaux chinois, il y en a de toutes les sortes et pour tous les goûts. Que ce soit pour le marketing, le divertissement, les relations amoureuses… il y a au moins une plateforme pour chaque domaine. Il y a toutefois des applications qui sont unanimes auprès de la population.

WeChat, le réseau social chinois par excellence

S’il y a une application qui a du succès en Chine, c’est bien WeChat. Avec près d’un milliard d’utilisateurs par jour, elle détrône toutes les autres plateformes sociales. WeChat serait l’équivalent de Facebook et Twitter. Il propose un service de messagerie instantanée et d’appels vocaux. L’application s’est vite trouvé une place dans le quotidien des Chinois en fournissant divers services. Elle est notamment très appréciée dans le domaine du marketing : elle permet d’effectuer des paiements.

Douyin, l’application de divertissement

Pour les questions de divertissement, les spécialistes de la Chine recommandent de se connecter sur Douyin. Il s’agit de l’équivalent de TikTok ou plutôt de son origine. La plateforme compte près d’un demi-milliard d’utilisateurs. Elle permet de produire des contenus vidéo accompagnés de musique, de filtres et autres effets. Ce réseau social est très addictif et de nombreuses marques y sont très présentes. D’ailleurs, les professionnels en quête de visibilité publient fréquemment sur Douyin.

Xiaohongshu, le domaine de l’e-commerce

Bien qu’ils soient assez différents, beaucoup disent que Xiaohongshu est une sorte d’Instagram. Les utilisateurs se partagent leurs expériences, surtout sur des produits. En réalité, la plateforme est plus dirigée commerce que partage social. C’est l’endroit où les abonnés, qui sont plus de 20 millions, recommandent un produit ou un service. La seule condition est que l’expérience postée est celle de l’utilisateur. Sans quoi, le post aura très peu d’impact.

Zhihu, une plateforme de Q&A sérieuse

Zhihu serait l’équivalent de Quora aux États-Unis. Il s’agit d’une plateforme de questions/réponses qui cible principalement les élites et les intellectuels chinois. Les utilisateurs sont invités à donner sérieusement leurs avis sur des produits et services, mais aussi sur des sujets spécifiques. Zhihu permet d’intégrer une communauté sérieuse et de qualité. Les professionnels pourront y trouver des prospects ayant un pouvoir d’achat important.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.