Voici les 10 lieux prisés par les Français, les Espagnols, les Italiens et les Néerlandais l'été 2016

2016 fut une année difficile. Entre les attentats au cœur même de l’Europe, les crises politiques et manifestations violentes qui ont pullulé un peu partout sur le vieux continent, l’insouciance semble avoir disparu. Cette escalade dans la violence a conduit à de très grandes modifications dans les habitudes de voyage des Français. L’effet de peur dû au terrorisme se fait alors ressentir, en particulier dans la région du Proche Orient, dont le taux de fréquentation a drastiquement diminué. Les touristes de l’Hexagone ont en effet favorisé les destinations plus sûres du sud de l’Europe, avec 35% des locations de voiture effectuées en Espagne, Italie, Grèce et Portugal.

Besoin de soleil éprouvé par les Français

En termes de volumes de fréquentation, 26% des Français sont restés sur le territoire pour leurs vacances. Beaucoup sont partis à la poursuite du soleil dans le sud de la France et de l’Europe, ainsi le nombre de locations de voitures analysé par HAPPYCAR place dans les 10 destinations préférées des Français l’Italie, le Maroc, le Portugal et la Grèce. Il ne faut bien sûr pas oublier l’Île de Beauté, grande gagnante de cette année avec Ajaccio et Bastia en premières places du classement. L’exception de cette liste est Montréal, seule destination outre-Atlantique et peu réputée pour son climat.

On remarque de plus que 3 villes françaises sont bien placées en tête de ce top 10 des lieux de villégiatures chouchous des Français. Le tourisme hexagonal semble alors plutôt bien se porter, malgré la terrible attaque à Nice le 14 juillet dernier. En revanche, les touristes étrangers ne sont pas venus nombreux pour explorer le territoire français – plus de précisions à cet égard sont données un peu plus bas.
En conclusion, les Français ont choisi de se prendre leurs vacances de préférence dans des lieux ensoleillés. Dans l’ensemble, un peu plus de 35% des locations de voiture effectuées par les Français ont eu lieu en Espagne, Italie, Grèce et Portugal. Ceci apparaît comme étant une réaction au mauvais mois de juin qui a plongé la grande majorité de la France sous les nuages et la pluie.

POSITION EN 2016 VILLE PROGRESSION PAR RAPPORT A 2015

1 Ajaccio (France) + 99
2 Bastia (France) + 106
3 Montréal (Canada) + 12
4 Nice (France) 0
5 Olbia (Italie) + 132
6 Casablanca (Maroc) + 12
7 Lisbonne (Portugal) + 3
8 Corfou (Grèce) + 103
9 Porto (Portugal) – 1
10 Catane (Italie) + 24

La peur des attentats réduit le tourisme au Proche Orient

Parmi les destinations sous le soleil généralement prisées par les Français, la Turquie rebuta fortement les plaisanciers. Le nombre de réservations de voiture dans ses grandes villes touristiques a diminué de façon catastrophique. De cette façon, à Istanbul (à l’exception paradoxale de l’aéroport Atatürk), Bodrum, Antalya, Fethiye , les nombres de location de voitures – et donc de touristes – ont chuté dramatiquement.
D’autres villes du Moyen-Orient ont également souffert du même mal. Ainsi Jérusalem n’a pas attiré beaucoup de touristes français cette année, et l’aéroport de Tel Aviv n’a pas été aussi recherché que l’année dernière, tandis que la ville de Tel Aviv se maintient à peu près à la même place dans ce classement.

POSITION EN 2016 VILLE PROGRESSION PAR RAPPORT A 2015

35 Tel Aviv – aéroport (Israël) – 20
100 Antalya (Turquie) – 11
126 Istanbul – Atatürk (Turquie) + 188
149 Tel Aviv – ville (Israël) + 4
158 Istanbul – ville (Turquie) – 25
257 Jérusalem (Israël) – 158
316 Bodrum (Turquie) – 193
1543 Fethiye (Turquie) – 1252

Au total, à peine 9% des touristes français se sont rendus dans des pays du Proche Orient en 2016. Précisons toutefois que le Maroc est toujours aussi attrayant pour ceux-ci, avec Casablanca en 6ème place du classement des villes préférées des Français, et d’autres villes profitent encore du tourisme tricolore, ainsi Marrakech, Agadir, Fès ou encore Djerba furent très convoitées auprès des agences de location de voitures partenaires d’HAPPYCAR. Nos pays voisins, quant à eux, n’ont pas été convaincus par le Maroc, et le taux de fréquentation des Espagnols, Italiens et Néerlandais a terriblement diminué par rapport à l’année précédente.

Espagne et Italie : Les destinations préférées des Espagnols, des Italiens et des Néerlandais

En comparant les données collectées sur la version espagnole de HAPPYCAR, il est à noter que les Espagnols ont largement préféré rester chez eux, plutôt que d’explorer de nouveaux pays. Par conséquent, 22 des 25 destinations privilégiées par les Espagnols en 2016 sont des villes espagnoles, les îles nationales étant les plus affectionnées.

Les Italiens ont également profité de leurs trésors nationaux, mais remarquons que parmi le top 5 des lieux préférés des Italiens en 2016, 4 sont extérieur au pays : Rhodes, Formentera, Ibiza et Majorque semblent en effet très estimées par les touristes transalpins.
Enfin, les vacanciers néerlandais sont aussi partis dans le Sud de l’Europe, à la recherche du ciel bleu. Deux grandes villes nationales – Rotterdam et Eindhoven – se glissent dans un classement dominé par l’Espagne, le Portugal, l’Italie et la Grèce.
A noter, la grande absence de la France dans le top 10 de ces 3 pays, pourtant traditionnellement très séduisante pour les touristes des pays limitrophes.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : https://www.happycar.fr/

1 commentaire

  1. Pour les Français, l’Espagne reste une destination favorite Son rapport qualité/prix, la population chaleureuse, le climat agréable… sans compter que c’est une destination accessible à tous les budgets ! Avec mon mari et mes enfants nous nous smmes rendus sur la costa dorada cet été et avons adoré cette région qui offre un patrimoine culturel riche et varié mais également propose de nombreuses activités pour se detendre et profiter des vacances en famille!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.