Investir dans les métaux, qu’ils soient précieux ou non, a toujours été l’une des solutions d’investissement les plus accessibles à tous, et surtout les plus faciles à comprendre.

En effet, investir dans l’immobilier, bien que considéré comme l’un des investissements les plus surs qui existent, reste quand même assez cher et pas vraiment à la portée de Monsieur Tout Le Monde.

A l’opposé, l’investissement dans les actions boursières, bien que théoriquement accessible à tous de part son pris, reste non seulement particulièrement instable, mais aussi difficile à comprendre pour les non-initiés.

Au juste milieu, l’investissement dans les métaux a toujours été considéré accessible, facile à comprendre et ne comportant pas de très grands risques puisque le métal aura toujours une valeur intrinsèque (contrairement aux actions). Mais est-ce vraiment le bon plan cette année ?

Les métaux précieux

Les métaux précieux les plus connus sont l’or et l’argent. Il en existe bien sur d’autres comme le rhodium et le palladium, mais ils sont bien moins connus par le grand public. Nous n’allons donc ici vous parler que des deux premiers.

En ce début d’année, les cours de ces deux métaux précieux, bien qu’ayant fluctué (ce qui est normal pour tout bien qui s’échange à la bourse), ont généralement connu une hausse des prix, d’ailleurs, leurs cours restent étroitement liés l’un à l’autre.

La particularité de ces métaux précieux et qu’ils ont une valeur intrinsèque assez élevé du fait de leur rareté (la production de l’or et de l’argent sur le plan mondial ne risque pas d’augmenter de façon spectaculaire dans l’avenir), ce qui en fait un placement financier particulièrement sur.

Et quand on vous dit qu’il s’agit d’un placement financier sur, ça voudrait dire qu’en cas d’inflation, ou de spéculation d’une crise, leur cour aura automatiquement tendance à augmenter, vu que les grands investisseurs s’y tourneront.

En résumé ? Oui, l’investissement dans l’or et l’argent (et dans tout autre métal précieux d’ailleurs) est un vrai bon plan cette année.

Les métaux non précieux

Là, c’est une autre paire de manches. Il s’agit de métaux qu’on trouve en très grandes quantités, utilisés un peu partout et dont la valeur intrinsèque n’est pas très élevée.

Mais d’une manière générale, si on prend en compte l’évolution des cours des différents métaux (aluminium, cuivre, l’acier, le zinc), on trouve qu’ils ont presque tous eu une hausse par rapport à l’année dernière (et même entre février et mars de cette année).

Le seul métal ayant subi une grande baisse (de 33%) cette année est la ferraille, tendance qui pourrait très bien continuer sur les mois à venir.

En résumé ? L’investissement dans les métaux précieux pourrait être un assez bon plan cette année (pas très bon si on le compare à un investissement dans l’or, mais pas très risqué non plus si vous savez où investir).

Qu’est ce que vous devriez faire ?

C’est simple, commencez par suivre les cours des métaux , faites-vous votre propre idée en suivant les tendances du moment et surtout, sachez quand acheter et puis quand revendre votre métal pour réaliser le plus grand bénéfice (ou limiter au mieux les pertes)

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.