grossesse et sport

Beaucoup de personnes pensent que faire du sport pendant la grossesse est interdit par peur d’un accouchement prématuré ou d’une fausse couche pourtant, c’est recommandé parce que les activités physiques régulières présentent plusieurs bienfaits. La grossesse n’est pas une maladie cependant, tous les sports ne sont pas autorisés.

Les sports pour femmes enceintes

Les sports à risque de traumatisme sont à éviter pendant la gestation, et c’est indiqué dans ce blog grossesse. Cela concerne les activités physiques qui peuvent entraîner une chute ou un choc comme le roller, l’escalade, la boxe, le karaté ainsi que les sports collectifs à l’instar du foot, du hockey, du basket… Il faut aussi éviter de faire de la plongée pour ne pas provoquer des malformations et augmenter le risque de fausse couche. Après le 4ème mois, il ne faut pas aussi faire des entraînements allongés sur le dos afin de ne pas comprimer la veine cave au niveau de l’abdomen, ce qui pourrait provoquer une insuffisance veineuse. Pour l’équitation, il faut l’éviter à partir du 5ème mois de grossesse. Mais les femmes enceintes peuvent s’adonner à la natation, au yoga ou à la marche rapide. Ces activités sportives peuvent être pratiquées jusqu’à la naissance tout comme le vélo d’appartement et la gymnastique. Il faut faire des entraînements courts et réguliers, une trentaine de minutes de sport par semaine suffit au début de la grossesse. Après, il est possible d’augmenter les séances tout en gardant la même durée.

Les bienfaits du sport pendant la grossesse

Gestation et sportLe sport pendant la grossesse présente plusieurs bienfaits. En effet, ça permet à la maman d’avoir un bon état de santé tout en réduisant les douleurs abdominales et lombaires. La pratique du sport pendant la période de gestation diminue également le risque d’attraper le diabète gestationnel qui apparaît souvent à la fin du 2ème trimestre de grossesse et qui peut occasionner un excès de sucre dans le sang. Mais le sport aide aussi à limiter la prise de poids. A noter que la natation baisse le risque d’œdèmes dans les jambes. Il faut savoir que les femmes enceintes qui ont des entraînements réguliers pendant la grossesse ne risquent pas de faire face à une césarienne d’urgence. Psychologiquement, le sport pendant la grossesse réduit le stress, l’anxiété et la dépression post-partum.

Cependant, avant de commencer une activité physique pendant la grossesse, il faut d’abord voir un médecin pour s’assurer qu’il n’y a aucune contre-indication. Si pendant ou après l’effort, certains signes apparaissent (grande fatigue, saignements, douleurs ou contractions), il faut approcher tout de suite une sage-femme, un gynécologue ou un médecin. Si la grossesse est à risque, le sport est déconseillé. C’est le cas du placenta mal placé, de maladie cardiovasculaire ou de grossesse gémellaire.

Continuez votre navigation avec Des moyens positifs de préparation au travail et à l’accouchement.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.