Depuis quelques années, le monde de la cigarette électronique accroit son nombre d’adeptes, vendu comme produit miracle pour se débarrasser définitivement de la cigarette classique, mais aussi son nombre de vendeurs (tels que TaKlope, vapovor , le PV …) . Il est sans compter le nombre d’interrogations qui dessinent les craintes sur les effets négatifs que la cigarette électronique pourrait créer sur le long terme. La plupart des critiques visant la cigarette électronique pointe du doigt le manque de recule sur un seul composant : Le propylène glycol

Mais le propylène glycol, c’est quoi ?

Le propylène glycol (PG) ou propane-1,2-diol appelé aussi 1,2-dihydroxypropane, méthyl glycol est un diol utilisé dans de nombreux usages industriels et pharmaceutiques ou agropharmaceutiques (solvant de pesticides), à faible dose comme additif alimentaire et depuis peu dans les cigarettes électroniques (liquide à vapoter). Il est issu à faible coût de la carbochimie, et généralement de la pétrochimie. Source : wikipedia

Mais quand est-il si nous l’inhalons ?

L’inhalation de vapeur de propylène glycol ne semble pas présenter de risques importants lors des usages courants. Dans des conditions expérimentales, une inhalation pendant une heure d’un aérosol contenant 10% de propylène-glycol ne provoque aucun effet sur les sujets exposés. Une exposition d’une minute dans une atmosphère contenant une concentration importante de propylène-glycol dans l’air (309 mg/m3) provoque une irritation oculaire et respiratoire. Aucune valeur limite d’exposition professionnelle dans l’air n’est fixée dans l’Union Européenne ou aux États-Unis 8. (source : Wikipedia)

Et quand est-il des effets génotoxiques et des effets cancérigènes ?

Tous les tests réalisés in vitro et in vivo se sont révélés négatifs (source : Wikipedia)

Plusieurs études ont montré que le propylène-glycol n’est pas cancérogène (source : Wikipedia)

Cependant, il peut y avoir potentiellement des effets indirectes

Comme tout solvant, le propylène glycol peut présenter une toxicité indirecte, étant capable de solubiliser un grand nombre de produits potentiellement toxiques issus de la chimie organique. En tant que surfactant ou solvant, sa capacité à augmenter la toxicité de certains pesticides tels que le diuron, l’atrazine et l’aminotriazole est discutée.(source : Wikipedia)

Ne reste plus qu’à attendre les prochaines études qui nous permettront d’en savoir plus sur les effets du propylène glycol sur la santé lorsqu’il est vapoté.

 

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : https://fr.wikipedia.org/wiki/Propyl%C3%A8ne_glycol

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.