Les effets du réchauffement climatique sur la santé mentale

0
108
crédit : pixabay

Pendant les périodes de fortes chaleurs, plusieurs personnes sont de plus en plus agressives. Ces constats ont parfois pour cause le réchauffement climatique. Existe-t-il vraiment un rapport entre le changement climatique et la santé mentale ? Évidemment que oui ! Plus de précision dans cet article.

Les facteurs physiologiques

Le réchauffement climatique à un impact négatif sur le taux d’impulsivité et d’agressivité des individus. Ce phénomène est assez lié à des modifications physiologiques induites par la forte chaleur. En période de canicule, le rythme cardiaque augmente naturellement de même que la pression artérielle. Aussi, la concentration du cortisol dans le corps connait une hausse et on se sent naturellement plus colérique.

Il faut noter que les conséquences sur l’organisme et les réactions varient d’un individu à un autre. Les études faites ne permettent pas encore de déterminer plus précisément ces impacts et les différents paramètres qui interviennent. De nouvelles études devraient permettre d’être plus éclairé.

Selon des études, l’irritabilité est également accentuée par le manque d’oxygène. Au fait, quand certaines parties du cerveau manquent d’oxygène, l’organisme réagit différemment. Le cœur envoie plus de sang vers les autres zones du corps pour un refroidissement. Les réactions enregistrées dans ces états sont souvent sous l’effet de l’émotion.

Un véritable impact sur la santé mentale

La santé mentale des citoyens est déjà affectée en cette période de pandémie du COVID-19. Le réchauffement climatique vient hausser le taux de fragilité du mental de plusieurs personnes. Il ne fait aucun doute qu’on soit de plus en plus angoissé face à différentes situations. Les gens ne savent toujours pas les restrictions qui peuvent entrer en vigueur d’un moment à l’autre.

En dehors de ces restrictions qui stressent assez, il faut également devoir supporter une forte chaleur. De plus, plusieurs personnes doivent rester chez eux tout le temps, car ils font du télétravail. Cette période d’incertitude civilisationnelle à de véritables conséquences sur la santé mentale humaine.

Le sentiment de dépression est plus important chez ceux qui sont isolés, les personnes du troisième âge, et les personnes du quatrième âge. Les personnes vieillissantes sont également très impactées par ces situations. Outre ces catégories de personnes, ceux qui suivent des traitements psychologiques peuvent être vraiment atteints.

Une source de violence dans le monde

Les résultats de plusieurs études prouvent que le changement climatique à de fortes conséquences sur les conflits dans le monde. Ces études ont été menées par des chercheurs de plusieurs universités dont : l’Université de Princeton, l’Université de Californie, et l’Université de Berkeley. Les conclusions de ces recherches sont assez préoccupantes.

L’étude de l’Université de Berkeley est la plus récente pour l’instant. Les chercheurs affirment avoir établi un lien irréfutable entre le changement climatique et les conflits. Ils ont souligné qu’après de fortes périodes de chaleur, les violences domestiques étaient très recensées. Le phénomène a été constaté dans plusieurs pays dont : les États-Unis.

En Asie et en Europe, on note plutôt une hausse des violences ethniques dues au réchauffement climatique. Grâce à ces études, il est possible d’évaluer les plausibles impacts du changement climatique sur la société. Si ces conclusions sont confirmées par d’autres études, les jours à venir risquent d’être compliqués. Au fait, on estime que le monde connaitra une hausse de température d’au moins 2 °C dans 50 ans.

Qu’est-ce que l’éco-anxiété ?

Le réchauffement climatique est également responsable d’un nouveau phénomène. Il s’agit de l’éco-anxiété qui se répand de plus en plus. C’est un phénomène qui touche particulièrement les personnes dont l’âge est compris entre 18 ans et 24 ans. D’après l’Association américaine de psychologie, il s’agit de ceux qui développent une grande peur des environnements condamnés.

Ces personnes ont souvent l’impression de vivre les désastres dus au changement climatique sans pouvoir lutter contre. Ceux qui sont atteints développent une forte angoisse et plusieurs phobies.

Cette année, les effets de la pandémie de COVID-19 et les conséquences du réchauffement climatique favorisent l’expansion de l’Eco-anxiété. Les différentes catastrophes naturelles, la forte chaleur et les restrictions sanitaires sont tant de causes du recensement de nouveau cas.

L’exemple de la France

Chaque jour, la grande majorité des Français font l’effort d’adopter des gestes écologiques. Un sondage exclusif YouGov a été réalisé à cet effet. D’après le résultat de ce sondage, 81 % des personnes enquêtées font très attention à leur consommation d’énergie. En outre, 70 % d’entre elles régulent un tant soit peu leur course alimentaire.

Toujours selon les résultats du sondage, 76 % des gens enquêtés jugent les voisins qui ne trient par leurs déchets. Aussi, 51 % des enquêtées affirment que le changement climatique est pour eux une véritable source d’angoisse.

Ces mesures, ces catastrophes naturelles et les répercussions sur la santé mentale peuvent être source de conflit. Chez 39 % des personnes enquêtées, l’éco-anxiété se manifeste par la colère. Bien que cela ne soit pas réjouissant, on note toutefois que plusieurs personnes sont soucieuses de la protection de l’environnement.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.