Assurance emprunteur

La souscription à un prêt immobilier implique dans la majorité des cas une assurance emprunteur. L’intérêt de cette dernière est de prendre le relais si vous ne pouvez pas rembourser la somme due après un accident de la vie. Certes, l’assurance emprunteur n’est pas obligatoire, mais les institutions bancaires l’exigent pour octroyer un prêt immobilier. Pour cette assurance, voici les points à connaître.

Les garanties de l’assurance prêt immobilier

Quand vous contractez un prêt immobilier, vous garantissez à la banque le remboursement de la somme donnée. La démarche comprend la négociation des conditions comme la durée, le montant, le taux… C’est après que la banque demande l’ajout d’un contrat emprunteur qui vise à couvrir le prêt immobilier en cas d’incapacité : maladie, invalidité ou maladie vous empêchant de la rembourser. Ainsi, c’est la compagnie d’assurance qui s’engage à prendre en charge le remboursement du prêt immobilier auprès de la banque. Cette dernière est ainsi protégée des impayés. Le coût de cette assurance est de 1/3 de la somme totale empruntée, et c’est une cotisation mensuelle en plus. Plusieurs facteurs sont pris en compte comme la santé, l’âge, les diplômes et la situation professionnelle. Le montant chez Askapi, courtier en assurance emprunteur, sera fixé suivant le niveau de risque.

Assurance emprunteur : assureur externe ou banque

Assurance prêt immoEn général, la plupart des souscripteurs à un prêt immobilier optent pour l’assurance emprunteur proposée par leur banque. Mais ce n’est pas toujours intéressant financièrement. Il y a 2 options : le contrat personnalisé ou le contrat groupé. Le premier est un contrat individuel avec une compagnie d’assurance externe, elle offre plus de souplesse et un bon rapport qualité/prix. Le second est incorporé dans le contrat de crédit bancaire. Il couvre suivant les critères standards. Le contrat n’est pas personnalisé, et il n’est pas souvent approprié. Toutefois, pour ces 2 options, les garanties varient, il y a les garanties obligatoires imposées par loi et les garanties facultatives en rapport aux besoins. En général, les garanties légales ne prennent en charge que le décès et l’invalidité.

Les critères à retenir

Apprenez à lire le contrat d’assurance emprunteur avant de signer, et les critères à retenir sont les cotisations et le montant de l’assurance, le taux de couverture et les garanties. Pour le premier point, la cotisation est calculée sur le capital initial ou sur le capital restant. Dans le premier cas, elle est identique tout au long du remboursement, et pour le second cas, elle est dégressive suivant la somme à rembourser. Pour le second point, c’est essentiel si vous êtes nombreux à emprunter. Pour le dernier point, c’est le risque qui pourra occasionner l’incapacité. Les cas d’exclusion sont les sinistres. La nouvelle loi sur l’assurance emprunteur ici.

Pour en savoir davantage sur le sujet Le prêt immobilier à taux fixe : un type d’emprunt à privilégier ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.