21.5 C
Paris
samedi 25 mai 2024
AccueilPortails beauté - SantéLes problèmes intimes féminins s'accentuent après 50 ans.

Les problèmes intimes féminins s’accentuent après 50 ans.

Date:

Articles en Relation

Les meilleurs matchs du Championnat d’Afrique ces derniers temps

Le Championnat d'Afrique, également connu sous le nom de...

Quel est l’amplificateur le mieux adapté à un opérateur mobile donné ?

La mauvaise réception des téléphones portables est un problème...

Bac STMG : 5 astuces clés pour réussir ses cours d’économie

Maîtriser les notions fondamentales de l'économie est crucial pour...

Le voyage sportif par excellence : un trek

Le trek est bien plus qu'une simple randonnée. C'est...

Open d’Australie 2024 : Regardez gratuitement en streaming et en direct, même depuis la France !

L'Open d'Australie, ce rendez-vous incontournable du tennis mondial, revient...

Un sondage effectué par les médecins britanniques révèle que presque la moitié des femmes dans le monde qui ont plus de 50 ans rencontrent des problèmes intimes réduisant leur qualité de vie. Certains problèmes sont considérés comme normaux chez les femmes qui ont passé la cinquantaine et d’autres sont probablement liés à des maladies. Voici les quatre problèmes intimes que rencontrent les femmes après 50 ans.

La diminution de l’envie sexuelle

La cinquantaine est une tranche d’âge bouleversant pour les femmes. Les changements sont visibles en premier lieu sur le plan physique et puis sur le plan physiologique. Tout problème intime est en liaison avec la ménopause. Les changements se caractérisent par une baisse progressive, puis un arrêt définitif de la sécrétion de l’œstrogène et de la progestérone, deux hormones sexuelles féminines sécrétées par les ovaires.

Par conséquent, l’envie d’avoir des relations sexuelles diminue progressivement. Pour certaines femmes, cela entraîne un grand problème psychologique par la crainte de ne plus être en mesure de satisfaire son amant. L’excitation sexuelle devient également plus lente. Il faut plus de temps dans les stimulations vaginales et clitoridiennes pour que la femme puisse avoir du plaisir.

La sécheresse vaginale

L’insuffisance du taux voire l’absence des hormones sexuelles peut aussi provoquer une sécheresse vaginale. C’est un problème rencontré par plus de 50 % des femmes âgées de cinquantaine. Comme vous le saviez déjà, le vagin doit impérativement être lubrifié pour une pénétration optimale lors des relations sexuelles. Or, la sécheresse vaginale est marquée par une lubrification rapide et moins forte du vagin. Cela entraîne alors des douleurs insupportables lors des pénétrations.

De nombreuses femmes affirment que les relations sexuelles deviennent désagréables face à ce problème de lubrification. Comme la diminution de l’envie sexuelle, la sécheresse vaginale peut également provoquer un problème psychologique chez la femme. Elle devient parfois une source de distance dans le couple. Par ailleurs, les sécheresses vaginales peuvent être une cause de mycose vulvaire, notamment du fait des frottements et des démangeaisons intimes.

La ménopause

Même si la ménopause est un phénomène normal chez la femme lorsqu’elle dépasse la cinquantaine, cela peut devenir un problème. En effet, la ménopause entraîne le bouleversement de tous les cycles hormonaux et sexuels de la femme. Elle peut également provoquer un changement physique considérable. La femme peut prendre facilement du poids et avoir des problèmes urinaires, des sueurs nocturnes ou des troubles de sommeils.

La ménopause entraîne aussi la sensation de mal-être chez certaines femmes qui sont déjà fragilisées par de différents évènements de la vie. Elles deviennent alors nerveuses, incontrôlables et odieuses. De ce fait, à 50 ans, une femme s’expose alors à tous risques cardiaques liés constamment avec la période de la ménopause.

Les hémorroïdes

Les femmes de 50 ans et plus sont les plus exposées aux risques d’hémorroïde ou les varices anales. L’hémorroïde interne concerne les veines dilatées de manière anormale à l’intérieur du rectum. Lorsque la veine se trouve sur le pourtour de l’anus, il s’agit notamment de l’hémorroïde externe. Selon leur emplacement, de nombreux symptômes peuvent apparaître chez une femme de 50 ans. Par ailleurs, les hémorroïdes à l’intérieur du rectum ne sont pas douloureuses, mais entraînent quelquefois de petits saignements après les selles.

Quant aux hémorroïdes externes, elles sont plus gênantes, car elles peuvent provoquer des douleurs très vives et des démangeaisons. Pour éviter les hémorroïdes à l’âge de 50 ans chez la femme, il convient de boire régulièrement de l’eau et de manger des fruits et légumes sains.

Source image : Pixabay, licence CC0, Creative Commons.

- Publicité -

Dernières Actualités

Les mécennes

Astuce :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.