Ces dernières décennies, la notion de préservation de l’environnement a lentement émergé, jusqu’à occuper aujourd’hui une place prépondérante dans les discours politiques, médiatiques, électoraux, culturels, scientifiques… On parle volontiers de réchauffement climatique, de dérèglements, de pollution atmosphérique, de trou dans la couche d’ozone, d’épuisement des gisements fossiles, de rareté de l’énergie, de continent plastique, d’offre électricité verte, etc. Parallèlement, les prix et les taxes grimpant, les consommateurs sont de plus en plus puissamment invités, si ce n’est obligés, de faire attention à leur mode de vie. Et qui n’a jamais pensé ou évoqué les économies d’énergie ou différentes méthodes de consommer de façon saine ?

L’électricité verte, la conquête du troisième millénaire

Nos grands-parents s’inquiétaient peu de savoir comment était produite leur électricité. Ils étaient déjà bien contents d’avoir cette petite fée dans leur logis !

Depuis lors, la population ayant crû, de même que la consommation moyenne par tête, les conséquences d’une consommation irréfléchie se sont fait sentir. Les nuisances environnementales sont légion, sans même parler des restrictions rendues nécessaires, chez de nombreux ménages, pour des raisons strictement budgétaires.

C’est dans ce contexte bien particulier que ce début de troisième millénaire a correspondu à l’éclosion d’offres énergétiques vertes, permettant aux consommateurs de consommer mieux tout en essayant, au passage, de faire des économies.

Le marché vert est ouvert à la concurrence

La primauté est un indéniable avantage sur le terrain économique. C’est ce que le groupe engie, résolument engagé en faveur de la planète, a démontré en développant notamment d’intéressantes offres électriques vertes.

Cependant, devant le succès des ouvriers de la première heure, les concurrents leur emboîtent rapidement le pas. Et, si on aime la planète Terre, c’est une excellente chose ! Nous pouvons en effet nous prendre à rêver qu’un beau jour, peut-être pas si lointain, toute l’électricité produite et fournie en France sera 100 % verte… À dans vingt-cinq ans ?

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :