crédit : pixabay

Lorsque vous décidez de quitter une location, seul un état des lieux d’entrée réalisé dans les bonnes conditions pourrait garantir la restitution de votre avance versée au propriétaire en début de bail. Afin d’éviter tous les conflits probables avec votre bailleur, vous devrez connaître les meilleurs moyens de réussir votre état des lieux d’entrée.

Faites usage d’un modèle d’état des lieux d’entrée

L’état des lieux d’entrée est un fait de sécurité reconnu légalement. Selon chaque État, il existe un format légal d’état des lieux qui est un document à remplir. C’est le modèle d’état des lieux. En tenant à votre disposition un modèle d’état des lieux, vous vous assurez de respecter tous les principes et toutes les mentions obligatoires prescrites par la loi pour un état des lieux d’entrée.

En effet, le modèle d’etat des lieux possède des espaces vides à remplir. Il apporte une précision nette sur l’état physique de la location avant votre occupation prochaine. Il ressort également toutes les précisions sur l’adresse du bailleur et du locataire. Toutefois, vous devez choisir un modèle d’état des lieux qui est à jour face aux exigences de la loi en vigueur afin d’avoir un résultat parfait.

Faites une visite des lieux en plein jour

L’établissement de l’état des lieux d’entrée consiste à remarquer dans les moindres détails, l’aspect physique de la location. Pour mieux voir les fissures au mur et tous les défauts présents avant l’entrée dans le logement, privilégiez la luminosité du soleil. Avec la lumière du jour, l’éclairage est optimal et adéquate pour les yeux. Aucun défaut ne pourra passer inaperçu si vous prenez votre temps à bien regarder chaque détail du logement. Il ne vous sera pas imposé une réparation de dégâts dont vous ne seriez pas l’auteur.

L’usage de la lumière du jour pour vérification ne doit pas exclure le contrôle du bon fonctionnement des lampes dans les pièces. Assurez-vous que les installations électriques des lampes est fonctionnelle en les allumant à chaque visite. Vous notifierez suivant les instructions du modèle de l’état des lieux, chaque remarque demandée.

Profitez de la loi Alur pour donner de la force à votre état des lieux d’entrée

La loi Alur est une loi sur l’immobilisation qui a apporté beaucoup d’avantages aux locataires sans nuire aux propriétaires. En ce qui concerne l’état des lieux d’entrée, vous pouvez y faire des modifications après l’entrée. Certains défauts malgré toute la vigilance possible peuvent échapper aux visiteurs. Vous ne les découvrirez qu’une fois logé. En plus des modifications ultérieures possibles, vous avez la possibilité de faire des photos des murs, des plafonds et de tous les autres endroits du logement avant votre entrée. Elles constituent les meilleures preuves de constat. En revanche, les photos doivent être datées et signées des deux partis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.