Les codes de la route diffèrent d’un pays à un autre. Au Québec, par exemple, les règles sont un peu différentes même s’il s’agit d’un pays français. Lors d’un séjour au Canada, notamment au Québec, il est donc important de se familiariser avec les règles d’arrêt et de stationnement en vigueur sur le territoire, afin d’éviter de malencontreux accidents.

Les panneaux d’arrêts

Au Québec, la priorité à droite n’existe pas lorsqu’on arrive à une intersection. Sur une intersection est composée de quatre arrêts, c’est donc celui qui arrive en premier qui passe le premier. Voici une règle qui émerge tout simplement de la courtoisie des Québécois et qui évite toute formation de file d’attente importante aux arrêts.

Les règles de stationnement au Québec.

Le code de la route au Québec interdit tout stationnement dans le sens inverse de la circulation, et à côté d’une borne à incendie. La plupart des communes font d’ailleurs appel à une entreprise spécialisée dans les panneaux de signalisation routière pour établir le marquage de leur voirie.

En ville, tout stationnement est payant notamment pendant les jours ouvrés. Quelques exceptions se produisent certains dimanches. Les détails concernant les heures, les durées et les tarifs de stationnement en ville sont par ailleurs toujours indiqués par un parcmètre. Bien que le tarif de stationnement à un endroit précis de la ville puisse se révéler assez coûteux, les amendes affligées à une infraction des règles imposées peuvent encore l’être davantage.

Il faut également penser à laisser un espace de 5 mètres entre sa voiture et un passage piétons, une intersection, une borne fontaine, un poste de police ou une caserne de pompiers.

Les bus scolaires.

La loi en vigueur au Québec exige que tout véhicule s’arrête lorsqu’il y a un bus scolaire (de couleur jaune) qui s’arrête en faisant clignoter les feux intermittents. Cette règle s’applique pour toutes les voitures quelle que soit leur position sur la route et leur sens de circulation. Il faut aussi penser à laisser au moins 5 m de distance entre sa voiture et le bus en arrêt.

Les parkings.

La route est spacieuse au Québec, et il y a de la place pour tout le monde dans chaque parking disponible. Tout comme pour leur mise en place, l‘usage de ces espaces de stationnement est aussi régit par des règles strictes. Il est aussi obligatoire d’occuper tout l’espace avec sa voiture, sans dépasser aucune limite de traçage, ni dépasser aucune ligne.

Les arrêts aux feux rouges.

La règle est la même dans tous les pays du monde, on s’arrête toujours à un feu rouge. Sauf qu’au Québec, il faut toujours vérifier qu’on s’est arrêté au bon endroit, au risque de se retrouver juste au pied du feu rouge et de bloquer la voie.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.