création d'entreprise
Crédits : Pixabay

Vous souhaitez entrer dans le monde entrepreneurial, et vous envisagez de créer votre propre entreprise ? Qu’importe votre projet, vous devrez passer par différentes étapes avant de pouvoir démarrer. Toutefois, ce n’est pas évident à faire, car on ne sait pas toujours comment s’y prendre et par où commencer. Pour vous aider, on vous donne tout de suite les grandes lignes pour la création d’entreprises.

Le business plan

Vu que vous prévoyez de créer votre propre entreprise certainement, vous avez déjà une petite idée de ce que vous voulez faire, et vous avez déjà fait une étude de marché. La première étape pour la concrétisation de votre projet est l’établissement du business plan qui formalise par écrits votre projet et ses évolutions. Il faut qu’il soit bien fait pour persuader les établissements financiers de la viabilité de votre future entreprise. Parmi les points essentiels à aborder, il y a l’étude de marché, la stratégie commerciale et les prévisions financières. Local à louer St-Eustache est disponible au besoin.

Les financements

créer son entreprise
Crédits : Pixabay

Comme dit plus haut, le business plan aide dans la recherche de financement, il prouve la viabilité de votre projet aux investisseurs et aux acteurs financiers. Pour déposer une demande de prêt auprès des banques et pour lever des fonds auprès des investisseurs, il est indispensable de mettre en avant le plan de financement à court, moyen et long terme, le chiffre d’affaires prévisionnel, les besoins en trésorerie… Sinon, il est aussi possible de choisir le financement participatif (crowdfunding) ou de faire appel à des aides destinées aux créateurs d’entreprise.

Le choix du statut juridique

Différents types de statuts s’offrent à vous à la création de votre entreprise. Il y a entre autres la SA, la SAS, la SASU, la SARL, l’EIRL, le statut de micro-entreprise… Toutefois, votre choix dépend du régime fiscal, du capital social minimum, du nombre d’associés, du régime social du dirigeant et de leurs responsabilités. Si vous créez seul, optez pour une entreprise individuelle classique (régime micro-entrepreneur) ou encore une SASU ou une EURL. Si vous lancez votre projet avec un ou des associés, vous pourrez créer une SARL, une SAS… Il faut bien choisir, car ça aura des impacts sur notre niveau patrimonial, social et fiscal tout en vous engageant sur l’avenir. Si vous ne savez pas comment faire, faites appel à un expert-comptable ou à un avocat.

Les différentes formalités de création

Quand le statut juridique est choisi, vous devrez immatriculer votre entreprise au CFE (Centre de Formalités des Entreprises). Il est possible de faire cette démarche en ligne. C’est le fait de déclarer l’activité et d’immatriculer l’entreprise auprès du répertoire Sirene. Cette formalité se passe auprès du Registre du Commerce et des Sociétés si c’est une activité commerciale ou auprès du Répertoire des Métiers ou au Registre des Agents Commerciaux si c’est une activité artisanale. Grâce à ça, vous aurez un numéro unique d’identification Sirene et un code APE (Activité Principale Exercée).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.