crédit : pixabay

Lorsqu’un proche décède et que vous optez pour la crémation, l’avenir des cendres est la question à régler. Vous devez d’abord les disposer dans une urne et décider de leur destination. Vous pouvez opter pour la mise en columbarium. Le présent article vous présente ce qu’il y a à savoir à propos du columbarium.

Columbarium, qu’est-ce que c’est ?

C’est un monument cinéraire retrouvé en général au cimetière. Il sert à stocker les urnes cinéraires des cendres des défunts. En réalité, c’est un espace spécifique du cimetière qui permet aux proches de se recueillir et d’honorer leur défunt. Ce mode de sépulture par le columbarium est aménagé pour honorer au même titre que devant une pierre tombale.

En effet, selon la loi n°2008-1350 du 19 décembre 2008 relative à la législation funéraire, toute commune de plus de 2000 habitants doit être dotée de columbarium. La construction et l’entretien sont à la charge de la mairie.

Comment sont disposées les urnes?

Le columbarium peut être individuel ou collectif retrouvé en majorité. La taille des alvéoles qui constituent celui-ci est déterminée par la mairie. Ainsi, vous êtes en mesure de placer une à quatre urnes. Lorsque l’urne est placée à l’intérieur, les pompes funèbres procèdent au scellement de la case. Cette action n’est possible que sur autorisation de la mairie.

Sur chaque case, est disposée une plaque d’identité du défunt. En effet, vous y retrouverez le nom, les dates de naissance et de décès et un numéro d’emplacement. Vous pouvez aussi y voir la volonté de la famille sous forme de citation, d’image, de motif, etc.

Comment se présente un columbarium?

Dans la Rome antique, les columbaria étaient des chambres où de petites niches étaient creusées dans les murs. Ces niches servaient à recueillir les restes incinérées. Depuis quelques années, plusieurs types d’architectures ont vu le jour. On distingue :

  • Des murs de columbarium en ligne courbe
  • Des formes pyramidales
  • Des agencements en colonne
  • Des cases réparties sur toute la largeur du terrain

Au fil des âges, les couleurs ainsi que les matériaux ont évolué pour donner une image spécifique au monument. Il est ainsi devenu moins brutal vis-à-vis de la volonté de se recueillir des familles.

Combien coûte l’emplacement du columbarium?

Tout comme l’inhumation en pleine terre, le columbarium fait l’objet d’une concession. Son prix est à négocier avec le maire de la commune concernée sur une période variant entre 15ans et la perpétuité. Ces périodes sont en général définies par le conseil municipal.

Par ailleurs, le choix de la case du défunt revient au maire. Pour une période de 15ans, les prix varient de 400 à 600euros. Pour 30ans, le tarif est compris entre 600 et 800euros. Lorsque vous versez la somme, vous l’utilisez jusqu’à échéance. Ensuite, vous pouvez renouveler et vous disposer d’un délai variable pour en faire la demande. Lorsque vous ne renouvelez pas la concession et les restes ne sont pas récupérés, ils seront disposés dans l’ossuaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.