Également connue sous le nom de « Coup de pouce économies d’énergie », la prime énergie facilite le remplacement d’un chauffage ou la réalisation de travaux d’isolation. Dans les deux cas, les travaux doivent être réalisés par un professionnel reconnu garant environnement (RGE). Cumulable avec d’autres aides, sous certaines conditions, la prime est à demander jusqu’au 31 décembre 2021.

Quels travaux sont concernés par la prime énergie ?

Pour bénéficier de la prime énergie, cumulable avec MaPrimeRénov’, les travaux réalisés doivent être éligibles. Ces travaux portent sur :

  • l’isolation (mur par l’intérieur ou l’extérieur, planchers, toiture-terrasse, fermeture isolante…) ;
  • les équipements thermiques (pompes à chaleur, chauffe-eau, chaudières, radiateur basse température pour un chauffage central, système de régulation par programmation, systèmes solaires…) ;
  • les équipements domestiques (lampes à LED, lave-linge ménager de classe A+++ ou A++, dispositif d’affichage et d’interprétation des consommations électriques…) ;
  • le contrat de performance énergétique (CPE).

Tout savoir sur MaPrimeRénov’.

Quels sont les bénéficiaires de la prime énergie ?

Si la prime énergie favorise les ménages les plus modestes, elle est cependant ouverte à tous. Car, cette aide financière vise avant tout à diminuer l’important coût de la facture énergétique des Français. C’est pourquoi elle est ouverte à tous les particuliers, qu’ils soient locataires ou propriétaires de leur résidence principale ou secondaire, à condition que celles-ci soient construites depuis au moins deux ans. Les travaux doivent être éligibles au programme et réalisés par un professionnel RGE (Reconnu garant de l’environnement).

Bonification pour les ménages les plus modestes

Les foyers en situation de précarité énergétique bénéficient d’une prime énergie bonifiée. Outre les conditions de ressources, ces bonifications prennent en compte la situation géographique du bien. Elles sont versées par des organismes indépendants pour lutter contre la précarité énergétique, mais aussi accélérer la rénovation énergétique.

La précarité énergétique s’évalue en fonction du budget alloué aux dépenses d’énergie. Si elles dépassent 10 % des revenus, la précarité énergétique est déclarée. Elle permet de multiplier jusqu’à cinq fois la prime énergie.

Actuellement, ce ne sont pas moins de 6,7 millions d’individus qui seraient concernés par la prime énergie selon l’Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE).

Plafonds des revenus déterminant la situation de précarité énergétique des ménages

Nombre de membres du foyer fiscal

Île-de-France

Hors Île-de-France

1

24 918 €

18 960 €

2

36 572 €

27 729 €

3

43 924 €

33 346 €

4

51 289 €

38 958 €

5

58 674 €

44 592 €

Par personne supplémentaire

+ 7 377 €

+ 5 617 €

Plafonds définis par l’arrêté du 11 février 2020 paru au Journal officiel.

Les revenus considérés sont les revenus fiscaux de référence des avis d’imposition ou de non-imposition de l’année N-2 ou N-1, s’ils sont disponibles au moment de la demande.

Comment demander la prime énergie ?

La prime énergie doit suivre un certain processus pour être considérée comme valide. Réalisable en ligne ou auprès de fournisseurs d’énergie, de prestataires indépendants spécialisés, voire des acteurs de la grande distribution, le dossier d’obtention de la prime doit être :

  • antérieur à l’acceptation du devis,
  • pour de travaux éligibles,
  • avec des équipements conformes,
  • réalisés par un artisan labellisé RGE.

Si ces conditions ne sont pas respectées, vous ne pouvez pas bénéficier de la prime. Cela exclut donc du dispositif la possibilité de réaliser les travaux par vous-même.

Délai de dépôt du dossier de la prime énergie ?

À la suite des travaux, vous disposez d’un délai de six mois pour transmettre votre demande. Le montant de la prime dépend du type de travaux réalisés. Il n’y a ni plafond ni montant maximum pour en bénéficier. Si elle peut être inférieure au coût total des travaux, la prime énergie constitue une aide non négligeable à laquelle s’ajoutent les nombreuses économies d’énergie favorisées par le nouvel équipement.

Vous souhaitez réaliser une demande de prime énergie ? Pour compléter l’aide, faites votre demande de prêt personnel en ligne pour estimer le coût global de votre nouvelle installation.

Pour conclure, les travaux réalisés pour obtenir la prime énergie sont encadrés. Mais, cette prime a été pensée pour permettre aux Français de faire des économies d’énergie et de gagner en confort. Elle est donc assez accessible.