Les ressources de notre planète ne sont pas inépuisables. Cette prise de conscience collective se traduit par des éco-gestes faisant partie intégrante de notre quotidien. On trie désormais le verre, le papier, le plastique de nos déchets ménagers d’une manière quasi systématique. En revanche, on est moins sensibilisé au recyclage du métal et pourtant, il devient une nécessité absolue.

Une source de pollution

Les industriels ont pris l’habitude de recycler sur place les déchets issus des fonderies. Pour autant, bien d’autres produits peuvent l’être. Le recyclage de métaux de camions, véhicules lourds et une multitude de types de ferraille  comme les appareils ménagers défectueux, les structures métalliques des bâtiments, les aérosols, les canettes… doivent l’être également.

En effet, les métaux ferreux par exemple ne sont pas biodégradables avant 5 à 10 ans, ils rouillent avant de se désagréger, se répandent dans la nature et endommagent les écosystèmes et notre santé.

Il en est de même de l’activité minière dont l’extraction est polluante pour les sols et l’air, sans parler de la déforestation qu’elle entraîne.

En outre, les déchets à l’heure actuelle sont éliminés par incinération, produisant des gaz très toxiques.

Une économie des matières premières

L’état des réserves minières est également préoccupant. Si l’on continue à extraire les métaux au même rythme qu’aujourd’hui, les spécialistes prévoient que dans 40 ans seulement, les mines de cuivre seront épuisées. Pour l’étain, il ne reste plus que 17 ans de réserve.

L’activité de transformation du métal pour le séparer de l’oxygène qu’il contient consomme d’énormes quantités d’énergie électrique qui  seraient ainsi économisées par le recyclage.

Recyclable à 100% !

  • Première étape : la collecte

Les métaux les plus fréquemment recyclés sont l’acier et l’aluminium, mais tous sont recyclables indéfiniment. Cette opération ne leur fait perdre aucune de leurs propriétés et ne produit aucun rebut.

  • Le tri

Une fois acheminés vers le centre de recyclage, les métaux ferreux et non ferreux sont séparés puis triés plus précisément une deuxième fois avant leur compression.

  • Le traitement

Le métal est alors broyé puis  laminé avant d’être nettoyé. Il est ensuite fondu dans des fours à très haute température, purifié et reconditionné par moulage en barres, bobines ou fils…

D’après les études, le recyclage permet de réaliser 95 % d’économie énergétique par rapport à la production du métal en première fusion.

Le recyclage est donc l’aboutissement d’un constat impactant à la fois notre santé, notre environnement et notre économie. Il est aussi une réponse au volume de nos déchets qui a considérablement augmenté depuis 60 ans.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here