Avec plus de 12 millions de chats dans les foyers des français, il n’y a plus aucun doute. Les français adorent les chats. Si on ne considère pas les chats dits de gouttières, on aura une sélection des races préférées des français.

En voici un top 7 des races les plus prisées en France.

Le Ragdoll

En bas de cette liste mais pas le dernier, le Ragdoll prend une place importante dans le cœur des français. Ce chat n’est néanmoins pas né d’un hasard. Il a une mère qui s’appelle Joséphine, une parfaite petite princesse Angora très calme et docile et un papa Sacré de Birmanie, très posé.

Ce croisement a donné un chat très calme, à la limite, un vrai petit ange avec un faible tonus musculaire le rendant très flexible comme une poupée en chiffon. D’ailleurs, c’est de là que vient son nom. De plus, sa faible sensibilité à la douleur le rend très résistant.

Ce qu’on aime par-dessus tout, c’est son air angélique avec ses grands yeux bleus et ses poils mi-long. Ses couleurs rappellent un peu son père. Mais, ce n’est surement pas un chat français vu qu’il a été conçu en Californie.

Le British Shorthair

le british shorthair est un chat qui porte bien son nom. Conçu par les anglais Pour les anglais, il a quand même su séduire les français. A l’image des anglais, c’est un chat robuste, très digne et très réservé. Il peut passer son temps seul sans en souffrir comme un vrai anglais.

Ce qui le distingue physiquement, ce n’est pas uniquement ses poils courts à l’image de ses pattes. On le reconnait surtout à ses yeux couleur miel comme le thé des anglais. Son visage exceptionnel donnant à la fois l’impression d’être fâché et un air angélique en font un chat assez cher à l’achat.

Le Chartreux

Pour les ignorants des chats, on a tendance à le confondre avec le British Shorthair, le Bleu Russe ou l’Européen Bleu. C’est à cause de ses poils courts gris-bleus, ses pattes courtes et ses yeux cuivrés. Ceci dit, c’est une race vraiment pure.

Venant de l’Orient, il a gardé ses caractéristiques d’origine et n’a pas vraiment fait l’objet d’un croisement vu qu’on aime déjà son caractère. C’est un vrai petit félin fuyant et réservé qui aime la solitude.

Le Bengal

Ce chat est le croisement parfait entre la vie sauvage et la vie citadine. Son apparence sauvage qui lui confère le surnom de « petit léopard » fait vraiment tâche avec son caractère très doux. C’est un descendant de plusieurs chats royaux comme le Felis bengalensis et le Mau égyptien.

C’est peut-être ce dernier croisement qui en fait un chat qui n’a pas peur de l’eau et qui peut même vous surprendre en y nageant. Mais, c’est quand même grâce à des croisements avec des chats domestiques qu’il a un caractère doux et moins sauvage.

Le Persan

En troisième position vient le fameux chat persan. Apprécié pour son aspect royal, il n’est cependant pas un chat au « sang pur ». Il est issu de plusieurs croisements de laboratoire donnant un minou très câlin à cause de sa paresse exemplaire.

On rapporte qu’il est originaire de l’Angora turque. C’est ses poils longs et soyeux qui le rendirent très célèbre non seulement en Europe mais également aux Etats-Unis.

Le Sacré de Birmanie

En deuxième position vient ce chat au caractère imprévisible et pourtant très attachant qu’est le sacré de Birmanie. Le mystère qui entoure ses origine font de lui un chat très prisé. On dit souvent qu’il était sacré (d’où son nom) et qu’il ne sortait pas des temples de la Birmanie.

Une autre théorie stipule qu’il est né d’un croisement entre le Siamois et le Persan qui lui offrit son apparence siamoise avec des poils longs. Timide et sensible, il peut bouder, jouer et exprimer beaucoup d’affection. Vous aurez l’impression d’élever un bébé même à ses vieux jours.

Le Maine Coon

Enfin, l’indétrônable des français, le Maine Coon. Des poils longs, des couleurs sauvages et une crinière comme les lions en font de lui un chat avec un aspect impressionnant. Autonome et grand chasseur, il est apprécié en ville comme dans les granges où il fait office d’un bon dératiseur.

Il aime l’eau et s’adapte à tous les types de caractères. Ceci dit, ce n’est pas non plus un chat purement français. Il est originaire d’un croisement entre les autochtones des forêts des Etats-Unis et des Angoras importés par les anglais.

Si vous voulez un chat, qu’importe la race. Il suffit d’en adopter un. Pour ça, vous pouvez tout simplement chercher des annonces ou aller aux refuges !

 

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here