Pourquoi une réduction mammaire

Afin de changer leur silhouette, beaucoup de femmes se lancent dans l’augmentation mammaire alors que d’autres misent plutôt sur la réduction du volume de leurs seins. Pour certaines, une poitrine imposante est vue comme un réel handicap à la fois physique et esthétique. Si pour vous, vos seins sont devenus un problème au quotidien, voici tout ce que vous devrez savoir sur la réduction mammaire.

Les raisons qui poussent à faire une réduction mammaire

La première raison qui incite les femmes à opter pour la réduction de leur poitrine est l’hypertrophie mammaire. Elles ne sont pas à l’aise avec leur corps et constatent un inconfort lié à la masse glandulaire. D’ailleurs, cela entraîne des difficultés à courir, à marcher, à dormir et à s’habiller, des douleurs aux épaules et au dos… Cela favorise aussi la timidité, de l’adolescence à l’âge adulte, avec les regards du sexe opposé, les différentes remarques et les sous-entendus. Tout cela conduit à vouloir réduire la taille de la poitrine, même si c’est considéré comme le symbole de la féminité.

Le déroulement de la réduction mammaire

La chirurgie se passe sous anesthésie générale, et selon le cas, l’hospitalisation varie d’un à trois jours. La méthode chirurgicale employée dépend de l’anatomie de la patiente, et l’opération se déroule en plusieurs étapes. Les seins sont dessinés par le chirurgien avant l’entrée au bloc. L’intervention commence par le retrait des excès de tissus qui sont responsables du volume de la poitrine. Ensuite, le chirurgien procédera au remodelage de la glande mammaire restante pour avoir un galbe esthétique et bien rond. Les excès de peau seront aussi enlevés, et le mamelon ainsi que l’aréole seront repositionnés. Tout se termine par la fermeture de la peau et par le pansement pour faciliter la cicatrisation.

Les suites de l’opération

Après l’intervention chirurgicale, la poitrine est bandée. Pour la douleur, c’est rare sinon, il y a les antalgiques, mais la zone est sensible plusieurs semaines. Si les fils ne sont pas résorbables, ils sont enlevés entre le 10ème et le 15ème jour après l’intervention. Le mois qui suit l’opération, il faut porter jour et nuit un soutien-gorge de sport qui s’ouvre par le devant. Concernant les cicatrices, elles s’estomperont au fil du temps, mais elles ne disparaîtront jamais définitivement. Vous pourrez vous fier à l’équipe d’une clinique de chirurgie esthétique qui vous aide à faire un choix éclairé sur les traitements qui vous intéressent.

 

Continuez votre lecture avec Les cliniques esthétiques low-coast situées à l’étranger : une si bonne idée que ça ?

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.