Tout comme nous, les chiens sont munis de dents, et tout comme nous ils ne sont pas à l’abri de petites pathologies bucco-dentaires souvent bénignes mais qui, à la longue, peuvent s’avérer beaucoup plus sérieuses. Et, contrairement à nous, les chiens ne peuvent entretenir leur dentition par le biais d’un brossage quotidien. Voilà pourquoi il est important d’accorder une attention toute particulière à leur hygiène buccale.

Bien souvent, les propriétaires de chiens commencent par remarquer la mauvaise haleine de leur animal. Ce symptôme très facilement détectable peut survenir lorsqu’un chien commence à prendre de l’âge. Cependant, certaines races sont plus exposées que d’autres. Dans la plupart des cas, c’est le tartre qui est à l’origine de la mauvaise haleine chez le chien, mais il peut également s’agir de pathologies digestives et ou rénales qu’il ne faut absolument pas négliger. Ainsi, une alimentation non adaptée à l’animal et une carence en vitamines favoriseront un dépôt de tartre plus rapide et plus importants.

Outre la mauvaise haleine, voici d’autres symptômes qui doivent également vous alerter :

  • une perte d’appétit
  • une salivation excessive
  • une mastication difficile
  • des saignements au niveau de la gencive

Alors, pour éviter d’en arriver là, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un praticien. Vous pouvez aussi vous rendre directement dans un hôpital vétérinaire qui offre des soins préventifs et soins médicaux préventifs pour chiens et chats.

La meilleure des préventions reste encore le détartrage. Qu’elle soit annuelle ou triennale en général, cette intervention courante sera fortement conseillée par un vétérinaire lors d’une consultation si jugée nécessaire à l’animal. Mais que les propriétaires se rassurent, bien qu’il s’agisse d’un acte chirurgical pratiqué sous anesthésie générale, le détartrage n’est en aucun cas douloureux pour l’animal. Cependant il exige une totale immobilité de la tête ainsi qu’une ouverture permanente de la bouche. Une fois l’animal endormi, le vétérinaire s’aidera d’un appareil à ultrasons.

Ce dernier émet des vibrations qui permettent de détruire le dépôt de tartre. A la fin de l’intervention, les gencives du chien seront désinfectées et les éventuels saignements résorbés. Toutefois, il est recommandé de ne pas trop attendre pour un détartrage, car l’évolution du tartre peut entraîner un déchaussement des dents.
Des antibiotiques sont parfois prescrits à la suite d’un détartrage, et différents petits soins préventifs peuvent être proposés. Ils remplaceront en partie ou en totalité un brossage dentaire, parfois difficile à effectuer (dentifrices sans brossage, à croquer, solutions dentaires, compléments alimentaires…).

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.