superordinateur
Crédits : Pixabay

En 2020, à l’occasion de ses 80 ans, le CNRS (Centre National de Recherche Scientifique) s’est offert un cadeau surpuissant : un supercalculateur. Il s’agit du Jean Zay, une machine très performante capable d’effectuer plus de 14 millions de milliards d’opérations par seconde. Ce supercalculateur a été conçu par le célèbre fabricant d’ordinateurs HP (Hewlett Packard). Pour l’avoir, le CNRS a dû dépenser environ 25 millions d’euros. Mais comment fait le supercalculateur pour exécuter autant de calculs en seulement quelques secondes ? Comment fonctionne-t-il ? On vous explique tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet dans cet article.

Qu’est-ce qu’un supercalculateur ?

Dans le domaine de l’informatique, on entend toujours parler de supercalculateur. Mais on ne sait pas vraiment ce que c’est, ni comment il fonctionne. Eh bien, c’est une sorte d’ordinateur possédant les composants, l’architecture, mais aussi les ressources pour atteindre une puissance de calcul impressionnante. À l’instar du Jean Zay, les supercalculateurs d’aujourd’hui sont équipés d’une dizaine de milliers de processeurs capables d’effectuer des milliards de calculs par seconde. Les supercalculateurs sont conçus spécialement pour les entreprises qui ont besoin d’une puissance de calcul massive. Pour exécuter les calculs, les milliers de processeurs peuvent travailler simultanément ou en même temps. L’installation d’un supercalculateur nécessite un espace important. En effet, il est composé de plusieurs unités centrales équipées de processeurs, de connecteurs, de périphériques et d’un système d’exploitation. En 2022, le supercalculateur le plus puissant du monde est japonais. Il s’agit du Fugaku qui a obtenu un score record de 442 Pflop/s grâce à ses 7630848 cœurs intégrés dans des processeurs ARM A64FX. Avec une telle puissance, il est encore trois fois plus performant que celui qui se trouve à la seconde place : le supercalculateur américain Summit, qui embarque des processeurs IBM Power 9 et de GPU Nvidia Tesla V100. Pour voir l’intégralité du classement, il suffit de consulter les actualités concernant l’Information IT.

À quoi sert un supercalculateur ?

supercalculateur
Crédits : Pixabay

Le supercalculateur ou le superordinateur joue un rôle important dans le domaine de la science. Dans la vie de tous les jours, il ne sera d’aucune utilité puisqu’on n’a pas besoin de faire autant de calcul. Parmi les domaines de la science qui utilisent le supercalculateur, on peut citer en guise d’exemple la mécanique quantique, les recherches concernant les changements climatiques, les prévisions météorologiques, le calcul des propriétés et structures des molécules, l’exploration gazière / pétrolière, la détonation des armes nucléaires, l’aérodynamique des engins spatiaux, etc. Il y a également ce qu’on appelle supercalculateur convergé très prisé des scientifiques. Avec la puissance de calcul de ce dernier, les chercheurs dans le domaine de la physique des particules, la physique nucléaire ou encore l’astrophysique peuvent imaginer des simulations à l’échelle planétaire. En somme, le supercalculateur est un super ordinateur conçu spécialement pour atteindre le plus haut niveau de performance possible en matière de calcul. Aujourd’hui, la plupart des pays développés se lancent dans une course pour concevoir le meilleur supercalculateur. Mais aucun n’a encore pu dépasser le Japon, un pays où l’informatique règne en maître.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.