Les œuvres sont installées au cœur du prestigieux Beffroi, haut-lieu de l’art contemporain où se tient également le Salon de Montrouge. Désormais incontournable dans le calendrier des amateurs d’art textile, l’exposition Miniartextil, venue de Côme en Italie, explore chaque année la fibre créative d’artistes sélectionnés dans le monde entier ! Pour cette 13e édition à Montrouge, le parcours « hors-les-murs » se déploie à la Cité Internationale Universitaire de Paris. Un panorama de l’art textile contemporain à découvrir cette année sous le signe du rêve !

Miniartextil sur le fil des rêves
Dans cet espace-temps paradoxal et fascinant qu’est le rêve, les mots comme les images s’entremêlent et font fi du réel, comme pour le dormeur de Chiara Passigli, et tout devient possible ! Nous cheminons à travers des rêves protéiformes, en couleur comme celui de Sabina Stan, en passant par le noir et blanc évoquant la douceur de l’enfance à l’image du délicat « Midwinter night’s dream » d’Anne Marie Bertrand, mais aussi parfois à la lisière du cauchemar, inquiétant comme l’ombrageux « Nightmare » de Gertraud Enzinger. Autant de visions oniriques que d’œuvres sélectionnées, matérialisées par l’entrelacement des fils. Il n’y a rien de plus inspirant pour un artiste qu’une plongée au cœur des fantasmes !

Tisser les rêves, entrelacer les espoirs
« I have a dream » (« Je fais un rêve ») … Les artistes de cette nouvelle édition de Miniartextil semblent nous demander de rêver et rêver encore, d’un monde dans lequel se tissent et se nouent de nouveaux liens, de nouvelles forces, de nouvelles rencontres et d’autres partages. Laissez-vous transporter dans des histoires universelles avec celle de « In transit », de Maciej Mesznik, si douloureusement actuelle, du livre des « Universal dreams of peace » de Carmen Tostado, des espoirs tricotés de Martine Amans : « A la vie ! A l’avenir ! ». Car, dit le dramaturge, nous sommes de l’étoffe dont sont faits ces rêves. Ces fils d’art, sous la forme de « mini-œuvres » de 20 x 20 x 20 cm, nous révèlent nos rêves car « l’art est le détour par lequel le rêve retrouve le chemin de la réalité » (S.Freud).

Des installations spectaculaires au cœur des songes
Miniartextil, ce sont 54 mini-textiles mais aussi d’impressionnantes installations à découvrir pour le plus grand plaisir des yeux ! Cette année, les artistes de Miniartextil ont des rêves de grandeur ! On tentera de s’immerger dans « Une ville » suspendue entre le ciel et la terre de Cécile Dachary, de résister à la prolifération colorée de la jeune artiste américaine Crystal Wagner et de participer à la performance ensommeillée de Thomas de Falco.

Le 6e Prix Montrouge
La Ville décernera le « Prix Montrouge » à un(e) artiste de Miniartextil. Son œuvre, acquise par la Ville de Montrouge rejoindra alors les collections municipales. Cette année, ce prix sera décerné lors du vernissage de l’exposition, le mardi 21 février 2017 par un jury d’experts composé de personnalités du monde de l’art contemporain textile.

Le parcours « hors les murs » : suivez le fil d’Ariane
La programmation « hors-les-murs » offre au spectateur l’occasion de découvrir d’autres œuvres des artistes de la sélection dans plusieurs maisons de la Cité Internationale Universitaire de Paris parmi lesquelles la Maison de la Suède, la Maison de l’Allemagne, la Maison des Etats-Unis, la Maison de la Tunisie…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.