entretien pelouse
Crédits : Pixabay

Même si la période estivale était chaude et sèche, en automne, la pelouse n’arrête pas de pousser. Toutefois, afin qu’elle soit toujours jolie à regarder, il est essentiel de bien l’entretenir, c’est d’autant plus important quand on sait que la saison froide ne va plus tarder à venir. D’ailleurs, si la pelouse est parfaitement entretenue, on ne fera pas face à des problèmes une fois le printemps venu. Pour son entretien de en automne, suivez le guide.

Les mousses

Si jamais la mousse s’est propagée sur la pelouse, la période idéale pour la traiter est l’automne, notamment le mois de septembre. Pour l’éliminer, vous pourrez procéder à la main. Avec des gants, arrachez la mousse ainsi que les mauvaises herbes. Il est aussi possible d’utiliser un couteau désherbeur ou un désherbant (écologique ou chimique). Quand c’est fait, on enlève les mousses mortes avec un râteau. Pour information, la mousse vient en général quand la terre s’est compactée avec le temps, elle l’empêche de respirer, et c’est pareil avec le système racinaire de la pelouse. Il ne faudrait pas oublier qu’une pelouse sans mousse est une pelouse parfaitement aérée. Soumission architecte de paysagement pourra vous aider dans l’embellissement de votre jardin.

Les feuilles et les branches mortes

En automne, il est important de retirer les feuilles et les branches mortes tombées sur la pelouse pour ne pas favoriser en temps humide le développement des champignons et des moisissures. En effet, si elle en est couverte, l’oxygène ne pourra pas circuler correctement, et ça la rendra sensible aux maladies et aux ravageurs. Pour vous débarrasser des feuilles et des branches mortes, employez un râteau, sinon ayez recours à une tondeuse. Il faut installer le bac de ramassage et régler la hauteur de coupe à son maximum niveau. Il ne reste plus qu’à passer l’appareil sur les feuilles mortes. Cette opération est à faire vers la moitié du mois de novembre pendant une journée ensoleillée. Cependant, ne retirez pas les feuilles mortes autour des parterres et des arbustes, elles les protègent du gel hivernal.

La tonte

pelouse
Crédits : Pixabay

À l’approche de l’hiver, on tond la pelouse à ras, à environ 5 cm, pour la nettoyer, pour l’aérer et pour la raviver. Pour la pelouse sur les parties ombragées, elle est tondue à 9 cm avant l’arrivée du froid. Aussi, après l’été, elle a enduré la chaleur, et elle a besoin d’une coupe afin de répartir de plus belle et d’être plus jolie. Ça rendra aussi le jardin encore plus beau. C’est important pour éviter que le poids de la neige l’écrase tout en diminuant l’arrivée des champignons. On enlève rapidement les herbes coupées, car une fois que la température baisse, ce sera compliqué à faire. De plus, la surface de la pelouse va s’asphyxier. Idéalement, on tond avant la première gelée et pendant une journée sans pluie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.