jardiner sans pesticides

C’est depuis le 1er janvier 2019 que le jardinage se passe sans pesticides de synthèse, et c’est une excellente initiative parce que ces substances chimiques sont nocives aussi bien pour la santé que pour l’environnement. Vu que les pesticides ne doivent plus être utilisés, il existe des alternatives pour lutter contre les champignons, les mauvaises herbes, les insectes…

Bien connaître son jardin

Le jardin dans votre maison neuve à vendre est un écosystème, et tous les éléments s’y trouvant sont interdépendants et s’équilibrent entre eux. Certains insectes dévorent les plantations, mais d’autres luttent contre ces ravageurs. Vous faut voir et comprendre l’état du jardin pour découvrir vos alliés naturels. Au cas où vos salades sont ravagées par les escargots et les limaces, la grenouille rousse et le hérisson se nourrissent de ces derniers. Vous allez attirer les hérissons en laissant un tas de bois au fond de votre jardin, et ajoutez des feuilles mortes et des brindilles pour attirer les coccinelles, les pucerons, les cloportes… Aussi, éliminez les pucerons en adoptant des coccinelles. De même, les guêpes adorent les charançons et les vers blancs.

Avoir un environnement diversifié

Le secret pour jardiner sans pesticides est de favoriser la biodiversité. Plantez des haies faites de divers arbustes à baies et à fleurs pour attirer les papillons et les oiseaux, et créez un bassin pour avoir un écosystème complet dans votre jardin. Vous pourrez mettre dedans des poissons qui sont friands de moustiques. Pensez également à espacer les cultures et à pratiquer des rotations au potager. Les œillets d’Inde sont des répulsifs, ils sont parfaits dans les légumes, les carottes sont à mettre près des oignons, ils se protègent mutuellement des parasites. Attirez les insectes pollinisateurs en mettant au coin de votre jardin une jachère.

Planter des végétations résistantes aux maladies et aux ravageurs

un jardin sans pesticidesPour jardiner sans pesticides, choisissez des plantes adaptées au sol et au climat de votre région, elles sont moins sensibles aux maladies. Une plante qui aime l’ombre ne va pas pousser correctement en plein soleil. Également, les plantes qui aiment l’humidité comme la fougère ne vont pas se développer en plein soleil ou la terre est sèche tandis qu’un cactus qui apprécie le soleil et le sol drainé va pourrir dans l’eau et sans soleil. Si vous avez un sol calcaire, mais que vous souhaitez avoir des hortensias et des camélias, installez-les dans une terre de bruyère.

Pourquoi jardiner sans pesticides ?

Différentes raisons font qu’on doit arrêter les pesticides dans notre jardin. On pense souvent régler un souci, mais en réalité, on crée d’autres. L’utilisation des pesticides pollue l’eau. Les produits chimiques appliqués en surface sont emportées par la pluie et par l’arrosage dans le sol et dans les nappes phréatiques. Mais encore, cette pratique participe à l’assèchement et à l’érosion des sols. Différents traitements chimiques nuisent aux micro-organismes dans le sol pourtant, ils travaillent la terre, l’oxygènent et le prospèrent. Ainsi, les sols sont vite épuisés. De plus, les pesticides participent à l’extinction de la biodiversité tout en étant néfastes à la santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.