L'importance de l'avocat en cas de violences conjugales

Beaucoup de femmes sont concernées par les violences conjugales, que ce soit psychologiques, moraux ou physiques, et c’est un phénomène très courant. Si vous êtes victime de cette forme de maltraitance, vous devrez agir au lieu de rester dans le silence. Pour vous aider à faire face à cette situation, un avocat en droit de la famille pourra vous aider tout au long du processus. Il vous accompagnera, vous soutiendra et vous conseillera.

 

L’importance de l’avocat en cas de violences conjugales

Les violences conjugales prennent plusieurs formes, elles peuvent être morales, physiques, psychologiques, économiques ou sexuelles. Mais qu’importe la forme des violences conjugales, vous devrez prendre les mesures adéquates. Il faut savoir que plusieurs victimes n’osent pas en parler par honte, par peur des conséquences ou par culpabilité pourtant, il faut en discuter avec un avocat. Il saura vous écouter et tentera de comprendre votre cas tout en faisant en sorte de vous faire sortir de cette situation pénible. En ayant recours à ce professionnel, vous aurez de judicieux conseils sur les procédures à faire, et il vous aidera à constituer votre dossier. Il ne faut pas attendre que les choses aillent trop loin avant de le consulter. D’ailleurs, le recours à un avocat ne veut pas dire engager une procédure judiciaire. Il vous dira toutes les mesures possibles, et si vous ne désirez pas attaquer en justice votre partenaire, il vous proposera des solutions alternatives aux poursuites judiciaires. Si la situation va de pire en pire, il est nécessaire d’approcher un avocat, mais avant, vous pourrez approcher des associations, mais l’avocat seul peut déclencher les démarches civiles et pénales. Également, l’assistance d’un avocat est fortement recommandée parce que la justice ne condamne l’auteur des violences conjugales que sur la base de preuves.

 

Les actions menées par l’avocat

L’avocat propose plusieurs actions en cas de violences conjugales, mais c’est proposé dépendamment des violences, de la relation avec le partenaire, de l’existence ou non des enfants ou tout simplement du souhait de la plaignante. On trouve 2 démarches : civiles et pénales. La procédure civile concerne la séparation, le divorce et la protection des enfants, tandis que la procédure pénale concerne la condamnation de l’auteur des violences conjugales devant la cour d’assises ou devant le tribunal correctionnel en fonction de l’importance des sévices subits. C’est après une plainte déposée à la gendarmerie ou au commissariat que la procédure pénale est engagée. Pour les personnes victimes de violences conjugales, il y a des dispositifs spéciaux comme l’hébergement temporaire des enfants dans une famille d’accueil, le référé violence pour écarter le partenaire violent du domicile familial pour les conjoints mariés légalement ainsi que la suspension du droit de visite et d’hébergement pour le conjoint violent. L’avocat est donc essentiel en cas de violences conjugales, car c’est la personne qui peut faire valoir vos droits en tant que victime.

 

Poursuivez votre lecture avec Pourquoi faire appel à un avocat en cas de conflit familial majeur ?

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.