L’humidité est un phénomène auquel sont confrontés près de la moitié des habitats français. En dépit des idées préconçues, ce fléau ne touche pas uniquement les anciennes bâtisses. En effet, ce problème est de plus en plus rencontré dans les logements neufs en raison de l’isolation. Manque d’aération dans la propriété, infiltrations d’eau, remontées capillaires occasionnées par l’inexistence de vide-sanitaire, dégâts des eaux… les causes sont multiples ! Par conséquent, il est capital de trouver la source du problème afin d’y apporter la solution idoine. Comment détecter et traiter l’humidité dans une pièce, notamment dans une chambre ? C’est la question à laquelle cet article se propose de répondre. 

Comment déceler l’humidité ?

Pour traiter l’humidité de votre chambre, il faut déjà parvenir à détecter ce phénomène. Les signes avant-coureurs peuvent se présenter sous 3 formes  différentes : la condensation, les infiltrations d’eau ou encore les remontées capillaires. Dans le cas de la condensation, des gouttelettes d’eau apparaissent au niveau des vitres des fenêtres. Elle peut avoir lieu tant dans les constructions anciennes que celles neuves. Dans le neuf, l’isolation et la mauvaise ventilation des pièces est à l’origine de ce phénomène. 

Les infiltrations d’eau sont dues à un dysfonctionnement de l’étanchéité du logement. Cela entraîne un gonflement des parois qui se gorgent d’eau. Ainsi, des marques auréolées apparaissent sur les parois et le sol. En ce qui concerne les remontées capillaires, elles n’affectent que les habitats anciens qui ont été érigés avant l’année 1959. Toutefois, il peut arriver qu’elles soient détectées dans des propriétés érigées au moyen de l’auto-construction. Ce phénomène se produit lorsque l’eau qui provient du sol remonte le long des murs. Le résultat, c’est un effet mouillé au niveau des soubassements, des plinthes qui se détachent et la peinture qui s’étiole.

Comment traiter l’humidité ?

Pour traiter l’humidité dans une chambre, il est important d’assurer une ventilation naturelle dans l’habitat. Vérifiez que le logement est bien aéré et que les dispositifs destinés à renouveler l’air fonctionnent correctement. Pour en avoir le cœur net, il suffit d’installer un mouchoir au niveau de la grille d’aération. S’il se colle à cette dernière, alors l’équipement est fonctionnel.

Sur internet, vous verrez que l’installation d’une ventilation mécanique de l’air (VMC) constitue également une solution visant à combattre l’humidité. Le principe est simple : la VMC expulse l’air corrompu et introduit de l’air de qualité à l’intérieur du logement. L’usage d’absorbeurs chimiques est également une bonne option.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.