Le crowdfunding ou le financement participatif se faufile dans le domaine de l’immobilier. Son objectif principal est de participer aux projets de crowdfunding immobilier par l’intermédiaire de plates-formes spécialisées. Pour la petite histoire, les travaux de rénovation de la Statue de la Liberté ont été financés par un appel de fonds.
Cependant, ce nouveau mode de financement semble être encore inconnu pour la plupart d’entre nous.

Le crowdfunding, un nouveau mode de financement

Le crowdfunding est une méthode de financement dans lequel tout le monde peut participer financièrement à la réalisation d’un projet. Les premiers soubresauts du financement participatif ont été démocratisés par l’industrie du disque, à l’exemple de l’album de l’artiste Grégoire et de la plate-forme My Major Company. Ainsi, les particuliers qui ont contribué au financement du disque ont été rémunérés en fonction de leur participation.
Depuis, le crowdfunding s’est immiscé dans tous les domaines. L’immobilier n’a pas échappé à l’émulation du financement participatif.

Fonctionnement du crowdfunding immobilier

Les premières plates-formes de crowdfunding immobilier ont vu le jour en 2014. D’ailleurs, des sites internet mettent en avant des projets de crowdfunding immobilier, dans les mêmes conditions qu’une société civile immobilière. La mise de fonds est sommaire. Effectivement, ce mode de financement s’adapte sur le nombre d’investisseurs, ce qui permet de réguler des offres entre une centaine et quelques milliers d’euros.
Autre manière de se lancer dans le crowdfunding immobilier, le prêt entre particuliers sans passer par l’influence d’une banque. Des individus ont essuyé des refus pour un prêt immobilier et ont pu bénéficier d’un financement par l’intermédiaire de ce genre de site web.

Le crowdfunding immobilier est-il viable et trompeur ?

L’avènement de ce nouveau procédé sur le marché de l’immobilier ne permet pas, pour le moment, de mesurer un résultat probant sur le long terme. Néanmoins, le financement participatif est encadré par les autorités des marchés financiers pour protéger les épargnants contre quelques montages financiers douteux. A ce sujet, pour assurer les transactions, les plates-formes du web travaillent en partenariat avec les banques traditionnelles pour le financement des projets de crowdfunding immobilier. Des éléments qui encouragent les particuliers à s’engager dans cette voie-là étant donné la transparence et la rentabilité de la transaction.

Le financement participatif est un mode nouveau qui poursuit son petit bonhomme de chemin depuis quelques années. Solution adéquate pour un micro-crédit ou le financement d’un projet professionnel, à présent, il s’est étendu au domaine immobilier. Elle est une option alternative au financement classique commercialisée par les banques. Cependant, soyez tout de même vigilants aux offres trop attractives.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.