artemisia

L’artemisia annua est une plante qui est connue depuis plus de 2000 ans en Chine pour ses vertus curatives, notamment contre le paludisme. Aujourd’hui, cette plante est encore utilisée, et elle est même placée au-devant de la scène en cette période de pandémie du coronavirus. Mais l’artemisia annua, c’est quoi exactement ?

Qu’est-ce que l’artemisia annua ?

Connue également sous le nom d’armoise naturelle, l’artemisia annua est une plante annuelle issue du groupe des astéracées. Originaire de la Chine, on la cultive aussi à Madagascar et en Afrique. Cette plante est comme la fougère, et elle peut arriver à une hauteur de 3 mètres. En occident, l’artemisia annua fait partie des végétaux ornementaux, mais en orient, elle est prisée depuis plusieurs années pour ses propriétés curatives et antivirales. Ce sont ses feuilles qui renferment de puissants principes actifs. Sa tige ainsi que ses inflorescences sont également thérapeutiques, mais c’est moins que ses feuilles. L’artemisia annua se prend sous forme de tisane, ses feuilles sont plongées dans de l’eau chaude toute la nuit, et le breuvage est pris le lendemain matin. Pour la petite histoire, pendant la guerre du Vietnam, les Américains étaient traités avec de la chloroquine pour ne pas attraper le paludisme. Les Vietnamiens redoutant cette pathologie a demandé à la Chine de leur donner un remède. C’est ainsi que les Chinois ont transmis l’artemisia annua aux Occidentaux. Une cure de 7 jours avait suffi pour prévenir et pour soigner du paludisme.

Toute la richesse de l’artemisia annua

artemisia annuaLes feuilles d’artemisia annua comprennent 3 principes actifs : les lactones, les alcools et les acides sesquiterpéniques. Elles contiennent aussi des polyines, des stérols, des flavonoïdes, des triterpènes et des coumarines. Pour les fleurs, il est possible d’extraire des lactones sesquiterpéniques comme l’artémisine, l’hydroxycoumarine, les thuyones, les polyines, les coumarines, les tanins et les flavonolglycosides. Elle est aussi riche en oligoéléments comme le calcium, le potassium, le soufre, le zinc, le magnésium, le phosphore et l’iode.

Toutes les vertus de l’artemisia annua

L’efficacité de l’artemisia annua contre le paludisme n’est plus à démontrer, mais ce n’est pas tout. Cette plante est également efficace contre la malaria tout en ayant d’intéressants effets sur les malades atteints de la leucémie et de la bilharziose. Et encore, l’artemisia annua peut renforcer le système immunitaire, elle agit sur les maux de tête, la fièvre et les insolations. Même si elle ne traite pas le coronavirus, elle stimule l’immunité afin que l’organisme soit plus résistant. Des recherches scientifiques ont indiqué que cette plante est efficace contre le cancer en agissant sur certaines cellules cancéreuses, notamment le cancer du sein. Mais encore, elle soigne diverses maladies comme les troubles digestifs et intestinaux, les courbatures, les règles douloureuses, les infections urinaires, l’anorexie, les troubles du sommeil…

Vous aimerez également L’harpagophytum, la plante miracle ? Propriétés et utilisations médicinales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.