plancher flottant, revêtement de sol
Crédits : Pixabay

Le plancher flottant n’est pas un matériau. Il s’agit d’une technique de pose de revêtements de sol. Aujourd’hui, le plancher flottant fait partie des méthodes d’installation de revêtement de sol les plus utilisées. Outre son prix très abordable, le plancher flottant est une technique très simple. Il permet également d’économiser du temps. Revêtement de sol en vinyle, en bois d’ingénierie ou stratifiés, le plancher flottant est la méthode de pose idéale. En s’emboitant l’une dans l’autre, les planches forment une surface compacte ressemblant à un tapis. Le tout repose uniquement sur le sous-plancher. Cependant, comme toutes méthodes de pose, le plancher flottant a des avantages, mais également des inconvénients. Il est donc important de les prendre en compte avant de choisir un revêtement de sol.

Les avantages du plancher flottant

Le plancher flottant est une technique de pose qui présente divers avantages. Tout d’abord, il s’adapte facilement à tous les espaces. Il facilite également le déplacement et la dilatation du plancher en réponse à l’humidité de la pièce. Ensuite, le plancher flottant est une pose à la portée de tous. Simple et rapide, il peut être pratiqué par un apprenti bricoleur. Nul besoin d’un outil en particulier puisque les planches s’emboitent facilement les unes aux autres. Que ce soit pour une version à rainure ou pour une version à verrouillage par clic, le plancher flottant est la méthode d’installation la plus adaptée. Mis à part sa simplicité et le fait qu’il soit moins coûteux, le plancher flottant est écologique. En effet, cette technique utilise moins de bois. La plupart des fournisseurs, comme ceux qui vendent du plancher flottant à Mascouche, proposent uniquement des produits écologiques. Pour comprendre la technique du plancher flottant, il faut le considérer comme un puzzle géant. Toutes les pièces doivent se connecter entre elles pour représenter une surface compacte.

Les inconvénients du plancher flottant

revêtement sol, plancher flottant
Crédits : Pixabay

L’un des inconvénients les plus évidents du plancher flottant est la sensation de mou et de flexibilité ressentie quand on marche dessus. Non seulement c’est désagréable, mais aussi, il accélère l’usure du sol. Pour les propriétés ayant des niveaux d’humidité élevés, ce n’est pas la technique de revêtement idéale. Elle pourrait contribuer au développement de moisissures. Avec sa finition scellée, le plancher ne peut être poncé. Il ne peut donc pas être remis en état s’il y a des signes de dégradations. Il n’y a qu’une seule solution, les remplacer. En matière de coût d’installation, il existe divers frais qu’il faut prendre en compte. Outre le prix des matériaux, il faut penser à acheter des sous-couches anti-humidité. Même si le plancher flottant est facile à installer, une petite erreur au niveau des angles des planches peut transformer la pose en véritable cauchemar. Comparé au plancher fixé directement au sol, le plancher flottant utilise des matériaux plus minces de mauvaise qualité. En effet, il est très difficile d’associer matériaux de bonne qualité et prix très abordable. Il est donc primordial de mener sa petite enquête avant de choisir le revêtement de sol. Certes le plancher flottant est rapide et simple, mais il présente quand même certains inconvénients qu’il ne faut ignorer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.