crédits : pixabay

Selon les statistiques récentes, le bitcoin a connu une croissance fulgurante, avec une capitalisation boursière évaluée à des centaines de milliards de dollars. Toutefois, l’essor du bitcoin n’est pas resté sans conséquences néfastes, notamment avec la grosse consommation d’énergie qu’elle entraîne à l’issue des transactions. Pour cause, le processus de minage, par lequel transitent de milliers d’activités, et qui affiche un gros volume de consommation soit une quantité supérieure à la production d’énergie de la Serbie. Les détails dans la suite de cet article.

A quelle ampleur se situe le niveau de consommation d’électricité du bitcoin ?

D’après les résultats publiés par la société Bitcoinist, le coût moyen de l’électricité consommé par la Serbie, suite  à l’extraction d’un seul bitcoin, reviendrait à environ 3 100 dollars.

Ce chiffre grossit au fur et à mesure que les transactions s’intensifient. Au moment où nous parlons, la société Digiconomist estime que l’extraction de bitcoins, entendu comme étant le processus de génération de bitcoins, représente 0,29 % de la consommation annuelle d’électricité dans le monde. Elle conclut en estimant que le bitcoin consomme suffisamment d’énergie pour alimenter plus de 28 foyers américains pendant une journée.

Bien entendu, plusieurs autres cryptomonnaies, opérant selon le même processus que le bitcoin, contribuent également à grossir les chiffres de consommation d’énergie.

Fort de ce constat, de nombreuses personnes s’interrogent sur l’impact à long terme de la cryptomonnaie sur l’énergie électrique. Certains estiment que cette monnaie va entraîner de lourdes perturbations tant sur le système financier que sur l’écosystème.

Le Bitcoin : quand le minage mine la consommation d’énergie

Le bitcoin fonctionne à l’aide d’un vaste processus de  transaction que l’on appelle le minage. Le minage est une opération au cours de laquelle les ordinateurs sont soumis à un exercice mathématique visant à résoudre des chiffrements complexes pour générer de nouveaux bitcoins sur le réseau Bitcoin.

Selon le site 99Bitcoins, chaque résolution d’un problème complexe génère une quantité constante de bitcoins, tout en ajoutant que ce réseau « est conçu pour produire une quantité constante de bitcoins toutes les 10 minutes ». En d’autres termes, lorsqu’un nouveau mineur s’ajoute au réseau, il devient plus difficile aux ordinateurs de résoudre le problème. La difficulté augmente pour garantir la production de bitcoins toutes les 10 minutes, quelle que soit la puissance de traitement utilisée.

C’est donc à ce niveau que se situe le problème de consommation d’énergie. Bitcoin utilise un système de preuve de travail appelé PoW,  pour extraire de nouveaux bitcoins et vérifier les transactions sur le réseau. Ce système nécessite de deviner la solution d’une équation, ce qui demande une grande puissance calcul, et donc, d’énergie.

Au terme du processus de calcul, les mineurs reçoivent une récompense versée en bitcoins. À ce niveau, le coût de l’unité du bitcoin varie selon les fréquences. Il est donc possible que vos dépenses en énergie soient inférieures à vos gains enclenchés. Voilà pourquoi ce processus est rentable. Ces gains que vous pouvez utiliser sur  bitcoin champion sito ufficiale pour investir.

Toutefois, les difficultés liées aux problèmes mathématiques que génèrent le processus de minage, rendent la situation on ne peut plus complexe, compte tenu de la puissance de calcul de plus en plus croissante que cela requiert.

Pour surmonter ce problème, la communauté des mineurs de bitcoins adopte une solution alternative, qui consiste à l’utilisation des ASIC, ou circuits intégrés spécifiques à une application. Les ASIC sont des circuits configurés pour atténuer le volume de consommation généré par le processus de minage. Ils sont à cet effet beaucoup plus puissants que les ordinateurs ordinaires pour le minage de bitcoins et leur utilisation permet aux utilisateurs de fonctionner plus rapidement.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.