L'électricité en France

D’après le cabinet d’études Eurostat qui compare les prix de l’électricité en Europe depuis dix ans, les prix de l’électricité en France sont plus élevés que dans quinze autres pays de l’UE, notamment les pays de l’est où le coût de la vie est plus faible. Force est de constater que la France n’offre plus de prix hyper-attractifs pour son électricité, non pas en raison de la perte d’attractivité du nucléaire, mais en raison des aides au renouvelable. Comment le marché de l’électricité français a-t’il évolué depuis les années 90?

Le prix de l’électricité en France

Selon Eurostat, dans quinze pays de l’UE, les consommateurs paient leurs kWh moins chers qu’en France. Mais ces résultats sont à nuancer, car il s’agit essentiellement de pays d’Europe de l’Est où le coût de la vie est beaucoup plus bas que chez nous. De plus, ces seize pays représentent une population de 140 millions, contre 520 millions dans l’UE et 300 millions en Europe.

En 2016, les prix de l’électricité en France étaient toujours de 16 à 17% moins élevés que la moyenne européenne. Ce chiffre était de 31% en 2010, ce qui représente une augmentation de 21% en six ans. Certes la situation se dégrade, mais la France n’est pas encore dans la moyenne haute. Cette hausse est attribuable aux taxes, qui représentent le poste de dépense le plus important sur une facture d’électricité: elles sont actuellement de 35%. L’augmentation des taxes est principalement due à la multiplication des aides au renouvelable.

L’ouverture des marchés de l’énergie en Europe

Depuis 1946, la société nationale EDF gérait l’électricité en France, en situation de monopole. Durant les années 1990, les institutions européennes ont décidé de libéraliser le marché de l’énergie afin d’ouvrir la production et la fourniture d’électricité à des entreprises privées. L’objectif était surtout de fournir aux consommateurs une énergie bon marché. Dès le 1er juillet 2017, les marchés de l’électricité et du gaz en Europe ont officiellement été ouverts à la concurrence. Mais il a fallu aux français plusieurs années avant d’en prendre connaissance.

S’il existe plusieurs moyens de production d’électricité en France, le nucléaire règne en maître avec 75% de la production, suivi de l’hydraulique avec 15%. Quand aux autres moyens de production d’électricité – solaire, éolien, biomasse – c’est à dire l’électricité verte, ils se partagent les 10% restants. EDF est toujours propriétaire de 80% du parc de production, mais d’autres producteurs se développement.

Du côté des gestionnaires de réseau, le système français est composé de deux parties, à savoir le réseau de transport d’électricité et le réseau de distribution d’électricité. C’est le Réseau de Transport d’Électricité (RTE), qui s’occupe du transport à travers les lignes hautes tension tandis qu’Électricité Réseau Distribution de France (ERDF) est responsable de la distribution d’électricité via les lignes moyennes et basses tensions. Ces deux entités sont des filiales à 100% d’EDF, bien qu’indépendantes dans leur financement et leur gouvernance.

Pour finir, les fournisseurs s’occupent de vendre l’électricité au consommateur final. Aujourd’hui la fourniture d’électricité est ouverte à la concurrence et une trentaine de sociétés opèrent sur le territoire français: il s‘agit d’opérateurs historiques comme EDF et Engie, de filiales d’électriciens européens comme Vattenfall (Suède), E-on (Allemagne), Iberdrola (Espagne) ou encore Enel (Italie), ou encore de sociétés indépendantes qui ne dépendent d’aucun groupe énergétique. On pense notamment à Direct Energie, UtilityWise (pour les professionnels uniquement) ou encore Lampiris.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

1 commentaire

  1. Bonjour,
    N’ avez-vous pas oublié de parler du marché de capacité qui est venu alourdir considérablement la facture d’électricité au 1er Janvier 2017 et qui ne sert pas à financer les énergies renouvelable. De plus, Direct Energies et Lampiris font désormais partie du Groupe TOTAL, qui est un peu connu sur la place…
    bien cordialement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.