vérification obligatoire des organes de sécurité
Crédits : Pixabay

On ne le pense pas toujours, mais tous les établissements qui sont soumis au Code du travail doit faire des vérifications régulières des organes de sécurité, ça concerne notamment les moyens de secours incendie ainsi que les installations de désenfumage. D’ailleurs, cette procédure est obligatoire, surtout en période de rentrée du mois de septembre.

En quoi consistent les vérifications obligatoires des organes de sécurité ?

vérification obligatoire des organes de sécurité
Crédits : Pixabay

Tous les ERP ou Établissements Recevant du Public comme les cabinets médicaux, les commerces, les restaurants, les hôtels… sont dans l’obligation de respecter une réglementation spécifique concernant la sécurité incendie et l’accessibilité des personnes handicapées. Pour les entreprises qui emploient un ou plusieurs personnes, elles doivent respecter les exigences du Code de travail imposant les vérifications de certains équipements et installations comme les installations de gaz et électriques, les moyens de secours incendie… Ces vérifications réglementaires sont sous forme de contrôles réguliers pour voir que toutes les dispositions sont respectées. Le but est de vérifier que tous les équipements et installations sont en bon état de fonctionnement et d’entretien et que l’activité ainsi que les clients et les employés sont constamment en sécurité. En approchant un professionnel, il est possible de faire les vérifications obligatoires tous les mois comme la vérification extincteur. En effet, un agent de sécurité peut être mobilisé pour contrôler les installations ainsi que les dispositifs techniques sur le site. Son travail consiste à contrôler l’affichage (les consignes incendie, le règlement intérieur…), les éclairages de sécurité, les installations incendie, les exutoires de fumées ainsi que les portes et les portails.

Les avantages des vérifications obligatoires des organes de sécurité à la rentrée

Les professionnels tirent beaucoup d’avantages en réalisant les vérifications obligatoires. En effet, ça permet de détecter plus rapidement les installations défectueuses qui peuvent mettre en péril la santé ainsi que la sécurité des employés tout en s’assurant que tous les équipements et les installations sont en excellent état de fonctionnement. De plus, ça éloigne des pannes qui demandent souvent des réparations coûteuses. En maîtrisant les risques, on maîtrise les coûts. Précisons également que ça permet d’évaluer les risques, car les vérifications réglementaires obligatoires permettent de détecter les défauts importants. Ainsi, il est possible de mettre en place des mesures préventives. Mais encore, on respecte la législation en vigueur, notamment l’article R. 4224-17 du Code de travail. Pour information, les vérifications obligatoires doivent être effectuées par un technicien ayant une connaissance approfondie de la prévention des risques en rapport aux installations ou un organisme de contrôle avec une accréditation donnée par le Cofrac (Comité Français d’Accréditation), un agrément des ministères… Il doit bien connaître les matériels ainsi que les méthodes de construction et avoir des appareils de contrôle adaptés. Il doit aussi bien connaître les textes réglementaires, les recommandations et les normes applicables. Il est à noter que certaines vérifications demandent une formation impliquant souvent le recours aux organismes de contrôle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.